Sélectionné pour vous :  Kindia: le Premier ministre annonce qu'il y aura au moins 30% de femmes dans le prochain gouvernement

Hadj 2023 : un pèlerin guinéen toujours porté disparu à la Mecque, sa famille interpelle les autorités

Thierno Abdoulaye Baldé, âgé de 70 ans a été perdu de vue à la Mecque lors du Hadj 2023. Plus d’un mois après le retour au pays des pèlerins, la famille du septuagénaire n’a toujours pas de ses nouvelles. Toutes les recherches menées jusqu’à date sont restées vaines, apprend-on.

Interrogé ce mardi, 15 août 2023, Alpha Amadou Baldé, un des fils du pèlerin disparu est revenu sur les derniers contacts de la famille avec le vieil homme avant sa disparition.

« La dernière fois que l’une de mes grandes sœurs a communiqué avec lui, c’était le 26 juin soit deux jours avant sa disparition. Le jour de la fête, j’ai appelé un oncle qui était parti avec lui, qui s’occupait de lui même si mon papa n’était pas si fatigué, mais on le lui avait confié. Je l’ai appelé, il m’a dit que la fête s’est bien passée, que tout le monde va très bien. Entre temps, il y a mes grandes sœurs qui m’appellent pour me dire qu’elles n’ont pas des nouvelles du papa. J’ai dit que j’ai parlé avec mon oncle, tout va bien. Et le vendredi, (soit une semaine encore), ma petite sœur m’a appelé pour la même interrogation. J’ai appelé mon oncle, je lui ai dit que j’aimerais parler avec mon papa. C’est là qu’il m’a dit qu’il n’est pas avec lui. Mais ils croyaient que ce n’est pas un si grave problème. Il m’a dit ce n’est pas possible que quelqu’un disparaisse ici sans qu’on le retrouve. Quand j’ai insisté, il m’a dit que depuis le jour de notre départ pour Arafat, on nous a séparé. Les vieux devaient être dans un call, les femmes dans un autre et les jeunes aussi dans un autre. Il me dit : depuis le jour de la fête de Tabaski, il n’a pas ses nouvelles, mais qu’ils sont en train de chercher », a-t-il expliqué.

Sélectionné pour vous :  Sily national : Naby Keïta déclaré forfait contre l'Ouganda et le Botswana

Alpha Amadou Baldé a indiqué que même un de ses frères est allé en Arabie Saoudite à la recherche de leur papa, mais dit-il, toutes les recherches menées jusqu’à présent sont sans succès.

« Mon papa était parti parmi les premiers convois. Quand tout le monde est rentré, on était en contact avec l’agence. Avant que l’agence rentre, elle avait adressé une lettre au ministère des affaires étrangères. Ils ont dit que c’est elle qui a également adressé une lettre aux autorités saoudiennes pour le cas de disparition. On a attendu comme ça, sans résultat jusqu’à ce que mon grand frère est parti en Saoudi le 26 juillet. Il est allé, il s’est présenté à toutes les autorités notamment le consulat, ils l’ont aidé le peu qu’ils peuvent mais jusqu’à présent il n’y a pas eu de résultat positif », a-t-il laissé entendre chez nos confrères d’Espace FM.

La famille lance une invite aux autorités de s’impliquer d’avantage et à toutes les personnes de bonne volonté de leur venir en aide afin de retrouver le vieux pèlerin.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...