Sélectionné pour vous :  Le DCE de Kaloum à propos de l'incendie au collège Château d'eau : "C'est très regrettable"

Ibrahima Diallo empêché de voyager : « Par endroit, il essaie de se déduire de la procédure » (procureur général)

Le responsable des opérations du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), a été empêché de prendre son vol lundi dernier pour la France. Ibrahima Diallo a dans la foulée, dénoncé une décision politique et non administrative. Interrogé ce mercredi, 26 juillet 2023, le procureur général près la Cour d’appel de Conakry a apporté quelques précisions.

D’entrée, Yamoussa Conté a balayé d’un revers de main les propos d’Ibrahima Diallo et son avocat : « A ma sortie du département, j’ai trouvé Me Alseny Aissata auprès de mon véhicule. Il m’a dit que son client est à l’aéroport, qu’il voulait que je signe le projet de courrier qu’on nous a envoyé, j’ai dit non. Je leur ai dit de rentrer et revenir le lendemain. Quand il a insisté, je lui ai dit d’attendre à l’audience pour en débattre. S’il y a lieu de lever, on le fera. S’il n’y a pas lieu de lever, la Cour va se prononcer là-dessus. J’ai pris mon véhicule et j’ai continué à la maison, c’était aux environs de 19 heures. Mais, j’étais très surpris de l’entendre sur l’antenne dire ce qu’il veut. Ibrahima Diallo le sait pour la première fois, quand il était à l’aéroport, il m’a appelé qu’on lui a retiré son passeport et qu’il est interdit de sortir du territoire », a-t-il martelé avant de poursuivre:

« J’ai appelé le commissaire spécial qui m’a dit qu’il a un acte. J’ai dit à Ibrahima Diallo que ce dernier a reçu de l’ordre qu’il est obligé d’exécuter. Je lui ai dit de se référer au procureur de la République près le TPI de Dixinn.  C’est le procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn qui a requis au directeur central de la police de l’air et des frontières une réquisition qui a été prise le 29 juillet 2022, suite à une procédure qui est engagée contre Ibrahima et autres. Cette réquisition est toujours valable parce que le dossier est frappé d’appel à la Cour d’appel. Suite à cette réquisition, Ibrahima Diallo et son avocat ont porté plainte contre le commissaire spécial, cette procédure est pendante devant le TPI de Mafanco. Ça n’a pas encore pris fin, et nous on se dit par endroit que M. Ibrahima essaie de se déduire de la procédure (…) Il savait très bien parce que ce n’était pas la première tentative. Il savait déjà que le procureur du TPI de Dixinn avait réquisitionné la police de l’air et des frontières », a-t-il confié à nos confrères de FIM FM.

Sélectionné pour vous :  Comment le dernier ministre des affaires étrangères d'Alpha Condé voit la Guinée ? Kalil Kaba prend la parole

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...