Sélectionné pour vous :  Conakry sous le poids des ordures: la grosse colère des citoyens (micro trottoir)

Internet dans les ménages : Guinée Télécom est-il exclu des fournisseurs par l’ARPT ?

Alors qu’il fait l’objet de vives actions de boycott de la part d’une bonne partie des consommateurs guinéens, l’opérateur de téléphonie mobile Orange Guinée vient de bénéficier d’une autorisation de la part de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT). L’opérateur se taille désormais la part du « lion » parmi les fournisseurs d’internet dans les ménages. Déjà, la junte guinéenne à travers le ministère en charge des Télécommunications, envisage de lancer un opérateur public appelé Guinée Télécom.

Interrogé sur la place que réserve l’ARPT à cet opérateur qui peine encore à voir le jour, le directeur général Sékou Oumar Barry a tenu à mettre le point sur le ‘’i’’ : « On refuse de donner accès à la population guinéenne à l’avancée technologique parce qu’il y a un opérateur qui va venir. L’autorisation précise que dès l’avènement d’un opérateur d’infra, tous les fournisseurs d’accès internet sont obligés de passer par les opérateurs d’infrastructures. Ensemble, nous ne devons jamais perdre de vue l’objectif final, on fait ça pour la population guinéenne. Elle mérite d’être au même niveau d’avancées technologiques que tous les autres pays. Nous devons nous réjouir que bientôt, avec moins de 500 000 GNF, le ménage en Guinée peut avoir de l’internet illimité. Mais au lieu de cela, on est en train de se contenter sur les détails qui n’avancent pas la population», a-t-il déploré sur FIM FM.

Mohamed Lamine Souaré pour siaminfos.com

 

 

 

Sélectionné pour vous :  Des terroristes en Haute-Guinée et Guinée-Forestière ? "Je ne crois pas en cette présence des terroristes, parce que..." (Dr Edouard Zotomou) 
Laisser une réponse
Share to...