Sélectionné pour vous :  Mégaprojet Simandou: des émissaires de Rio Tinto édifient des jeunes de Kissidougou sur les opportunités d’emploi

Journée mondiale contre le tabagisme : « Bien qu’étant un fumeur, la cigarette reste et demeure un poison » (témoignage)

Le 31 mai de chaque année, l’humanité célèbre la journée mondiale contre le tabagisme. Malgré de nombreuses sensibilisations de nature à décourager les gens de fumer, beaucoup de chemins restent cependant à parcourir.

En Guinée, ils sont nombreux ceux qui sont accros à la cigarette soit intentionnellement ou pas. C’est le cas d’un fumeur qui s’est confié à notre rédaction ce mercredi, 31 mai 2023.

Ayant requis l’anonymat, notre interlocuteur fait remarquer que cette journée dédiée à la lutte contre le tabagisme relève d’une importance capitale : « Pour moi, c’est la meilleure des journées, bien qu’étant un fumeur, la cigarette reste et demeure un poison. Pour moi, faire des actions qui peuvent permettre aux humains d’arrêter la cigarette ne peut être qu’une chose salutaire pour la santé et pour pas mal de choses. C’est connu par tout le monde, la nicotine est une sorte de drogue et quand on y prend goût, on a du mal franchement à s’en débarrasser. D’où d’ailleurs les divers produits créés pour sevrer les fumeurs. Personnellement, je regrette d’avoir commencé à fumer et je ne sais pas qu’est ce qui m’a poussé dedans. Mais, actuellement, je ressens un malin plaisir à fumer. Pour mon bien ou pour mon mal, je ressens un malin plaisir quand j’allume ma première cigarette du matin », nous-a-t-il confié.

Cependant, la cigarette ne reste pas sans conséquences néfastes sur la santé de ceux ou celles qui la consomment. C’est pourquoi notre interlocuteur ne manque pas de conseils à leur égard : « Je crois que quelque part la nicotine joue sur le stress, je ne dirai pas non parce que, généralement, quand je suis émotionné, la première chose à laquelle je pense, c’est la cigarette. Je suis trop content, j’ai besoin d’une cigarette, je suis trop fâché, j’ai besoin d’une cigarette. Pour ceux qui n’ont pas encore commencé à fumer, je leur conseille de ne jamais y toucher, car on y touche, on revient souvent. Pour ceux qui fument, de continuer quotidiennement, perpétuellement à se battre pour s’en débarrasser. A l’État, de prendre des mesures comme le font ceux qui ont inventé la cigarette, augmenter les taxes sur la cigarette, faire en sorte de multiplier le prix du paquet de cigarette par 100 pour décourager les fumeurs. C’est un moyen très efficace de dissuader les gens parce qu’on ne peut pas continuer à quémander la cigarette si on l’aime. Donc, si tes moyens ne te permettent pas, il va de soi que tu finis par t’en débarrasser. La cigarette nuit à la santé, elle a un effet négatif sur les rapports sociaux », a-t-il conseillé.

Sélectionné pour vous :  Guinée : Les 13 journalistes arrêtés sont libérés, en attendant l'ouverture de leur procès 

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...