Sélectionné pour vous :  Siguiri : accusé d'abandonner une procédure de viol sur mineure, le procureur sort du bois et apporte des précisions

Kankan : des agents de santé dans la rue pour exiger de la banque mondiale le paiement de 10 mois d’arriérés de salaire 

Très tôt mardi, 10 octobre 2023, des agents de santé communautaires et relais communautaires de la préfecture de kankan, ont pris d’assaut quelques principales routes de la commune urbaine pour dit-on, exiger de la Banque mondiale, le paiement de 10 mois d’arriérés de salaire et de prime.

Porte-parole de ces manifestants, Fanta Souleymane Sidibé a révélé des détails sur les motifs de ce sursaut.

« Aujourd’hui, on a fait une marche pacifique par rapport à notre situation. On a signé un contrat avec la Banque mondiale. Il s’agissait d’un an de contrat qui avait été signé le 26 mai 2022 et a pris fin le 26 mai 2023. On a fait le travail de 4 mois plus 6 mois de l’année dernière. Donc aujourd’hui, nous sommes sortis pour réclamer nos 10 mois de salaire. On a été recrutés dans le but de se rendre dans les zones enclavées pour porter secours aux paysans, en les sensibilisant à la bonne hygiène et à la vaccination. Mais, seul Dieu sait ce que nous endurons sur le terrain. On ne reprendra pas les activités si nos arriérés ne sont pas payés », a-t-il indiqué.

De son côté, Aly Camara, un autre manifestant, a déploré l’inaction des responsables locaux face à leur situation.

« Nos situations sont déplorables. Après plus d’un an d’activités sur le terrain, la Banque Mondiale est incapable de payer le reste de notre argent, nous sommes à notre 10e mois et nous ne sommes pas payés. Nous vivons dans les campagnes où nous n’avons pas nos parents et certains sont mariés parmi nous. L’État n’a qu’à nous aider auprès de cette institution internationale à avoir notre argent. J’ai quitté Boula pour venir ici », a-t-il laissé entendre.

Sélectionné pour vous :  Évasion de Dadis, Tiegboro et cie : « Lorsque la situation est confuse, il faut rester prudent » (Bah Oury)

Ces manifestants rouges de colère et prêts à en découdre avec les autorités de la banque mondiale, comptent remettre ça pour exiger le paiement intégral des dix mois d’arriérés de salaire.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...