Sélectionné pour vous :  Pourparlers entre le PM et les Forces Vives de Guinée : une rencontre de dernière chance ce mercredi ?

Kankan : rouges de colère contre cheick Souleymane Sidibé, des leaders religieux battent le pavé au gouvernorat 

Plus rien ne va entre les leaders religieux de Kankan et l’érudit Cheick Souleymane Sidibé, président de l’association Nordine Islam. Dans une de ses récentes vidéos devenue très virale sur les réseaux sociaux, on entend clairement Karamo Solo s’attaquer aux responsables religieux de la ville de Kankan. Face à cette attitude, ces derniers ne sont pas restés bouche cousue.

Dans l’après-midi de ce vendredi, 10 avril 2024, ils ont pris d’assaut l’enceinte du gouvernorat. Ces religieux regroupés au sein du collège des imams et des associations islamique de kankan demandent aux autorités de mettre fin à de telles pratiques qui menacent sérieusement la quiétude sociale dans la région.

« Les imams de Kankan passent des moments très douloureux ces derniers jours et ceci à cause des propos tenus par quelqu’un. Cela n’était jamais arrivé depuis que Kankan est Kankan et nous en avons jamais pris écho de cela dans les autres régions du pays. On s’est réuni et Nous ne voulons pas la guerre encore moins de conflits. Nous voulons que les autorités du pays mettent un terme à de telles pratiques. Nous travaillons de concert avec le gouvernement et quelqu’un ne peut se permettre d’insulter les trois ligues de la ville. Cheick Souleymane a insulté le président de la ligue. Il le fait parce qu’il pense qu’ils est d’accord avec le président Mamadi Doumbouya. Nous ne voulons plus qu’un de nos sages soit insulté. Nous invitons le gouvernement d’appliquer la loi qui interdit l’usage de la radio pour des fins personnelles notamment les injures d’autres personnes. Que cela soit la première et la dernière fois qu’un de nos leaders religieux soit insulté par quelqu’un », a confié Oustage Ibrahima Keïta.

Sélectionné pour vous :  CRIEF : l'affaire Diouldé Diallo, ex DG de la SEG et son comptable reportée à la demande des parties au procès

Aboubacar Tounkara, directeur de cabinet du gouvernorat de kankan est celui qui a accueilli ces religieux. Après avoir écouté les différentes préoccupations, il a salué les démarches entamées avant de promettre un compte rendu fidèle à qui de droit.

« Dans vos propos vous vous êtes senti offensé par quelqu’un. Ce que vous avez fait, c’est ce qu’un religieux doit faire, ne pas se rendre justice. Quand tu te sens offenser, il toujours un recours. Vous pouviez agir autrement, mais comme vous ne l’avez pas fait, je vous remercie au nom de l’autorité. Hier le gouverneur a réussi une équipe de la League régionale, préfectorale ainsi que communale c’était par rapport à la même situation que vous avez évoqué. Il avait demandé à la délégation d’aller fait écrit pour déposer à son niveau et que lui à son tour va déposer au niveau du secrétariat des affaires religieuses. Et concernant les propos tenus dans une radio privée, il a promis de remonter l’information au niveau de la HAC si toutefois les propos sont vérifiés et jugés comme un dérapage. Mais comme le gouverneur n’est pas là, je vous promets de lui faire un compte rendu fidèle et lui à son tour, va remonter l’information à qui de droit », a-t-il indiqué.

Pour la énième fois, les leaders religieux interpellent les autorités sur les différentes sorties de Karamo Solo dans lesquelles ils se disent offensés. C’est pourquoi, cette fois-ci, ils insistent à ce que les dispositions nécessaires soient prises.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...