Sélectionné pour vous :  Samedi d'assainissement: les autorités communales de Matoto assainissent quelques établissements scolaires

Kankan : un adulte accusé d’avoir abusé s€xuellement d’un garçon de 10 ans

C’est en début de cette semaine que ce fait insolite s’est produit dans la commune urbaine de Kankan. Un adulte aurait abusé d’un jeune garçon de 10 ans. Après l’acte, le mis en cause dénoncé par la population, a été interpellé par la direction régionale de la police. Après audition et procès-verbal, l’individu dont le parquet a préféré requérir l’anonymat a été placé sous mandat de dépôt à la maison centrale.

Pour le procureur Marwane Baldé, une information judiciaire est ouverte sous la surveillance d’un juge de paix.

« Il s’agit d’une affaire de commission d’une infraction à la loi pénale, mais qui serait caractérisée par une particularité d’extrême gravité. En ce sens où l’infraction en question est commise sur la personne d’un mineur de de moins de 16 ans. C’est au cours du début de cette semaine, que le directeur régional de la police Kankan, en exécution de ses obligations à l’égard du procureur de la République m’à informé de l’existence de cette procédure au niveau de son unité d’enquête de police judiciaire. Selon les narrations, on me parlait d’un viol commis sur un enfant mineur âgé de 10 ans et entre deux personnes de même sexe notamment le sexe masculin. Aussitôt, j’ai donné les instructions, celles de dresser le procès-verbal, auditionner les témoins. S’il a lieu, constater les faits d’infraction à la loi pénale, réunir les preuves et me déférer. Réellement, il s’agit pas d’un cas de viol, mais plutôt d’un attentat à la pudeur. Comme vous venez de le dire, il s’agit de la qualification technique des faits. Et ces agissements sont prévus par le code pénal en son article 272 », a-t-il confié

Sélectionné pour vous :  Éruption cutanée chez des pêcheurs : des navires minéraliers et leurs responsables visés par des poursuites judiciaires 

Sur la santé de la victime mineure, le procureur rassure:

« Je rassure que ce jeune mineur victime se porte très bien. À l’instant ou je communique, il se trouve dans les locaux du tribunal, il se porte bien et l’expertise médicale également n’a pas révélé une situation critique à son égard », a rassuré Marwane Baldé

Pour Marwane le présumé auteur de ce fait va continuer de bénéficier de présomption d’innocence jusqu’à la fin des enquêtes ouverte par son parquet.

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...