Sélectionné pour vous :  CNT: la loi de finances rectificative volet recettes adoptée par la majorité des conseillers nationaux

Labé : le commandant de la gendarmerie de Koïn accusé d’avoir violé une femme âgée d’une cinquantaine d’années

Le commandant de la gendarmerie de Koïn, dans la préfecture de Tougué est accusé d’avoir violé une femme âgée d’une cinquantaine d’années. L’acte s’est passé le samedi 2 mars dernier à l’occasion du marché hebdomadaire de Koïn.

Interrogé par notre correspondant, Alpha Oumar Tombon Baldé, sous-préfet de Koïn est revenu sur le déroulement des faits.

« C’est effectif et je tiens à préciser que c’est pas une fille mais plutôt une femme qui a même ses filles qui sont mariées ailleurs. La femme avait pris du crédit avec quelqu’un et ce dernier a formulé une plainte à la gendarmerie de Koïn. Finalement, la femme a pris l’engagement de rembourser l’argent et c’est ce qu’elle faisait à chaque fois qu’elle parvient à gagner un petit montant. Pour l’instant, elle n’a versé que 140 000 francs guinéens. Du coup, ce jour, le gendarme a fait comprendre à la dame qu’elle ne quittera pas les locaux de la gendarmerie sans avoir payé la totalité du montant. D’altercation en altercation, le gendarme a finalement vidé de son bureau son adjoint et il est resté avec la dame. C’est là qu’il est tombé sur la dame et il est passé à l’acte. Mais la dame n’a pas crié et cela a coïncidé au marché hebdomadaire de Koïn. C’est vers la soirée que certains citoyens ont dit à la victime d’alerter le sous-préfet sur ce qui lui est arrivé. Finalement, elle est venue m’en parler et je lui ai promis d’entendre toutes les parties. Vu que les jeunes avaient voulu s’en prendre aux locaux de la gendarmerie et que ce n’est pas un acte à banaliser, j’ai décidé de prendre le problème à bras le corps. J’ai informé son responsable hiérarchique », a-t-il confié.
Selon nos informations, l’accusé se nomme Fassou Loua, commandant de la gendarmerie territoriale de Koïn.

Sélectionné pour vous :  Mise en place des délégations spéciales en Guinée : un proche d'Alpha Condé révèle un "danger" dans l'exécution des missions

Poursuivant, le sous-préfet de la localité laisse entendre que le mis en cause a été finalement mis aux arrêts et détenu à Tougué pour des fins d’enquête.

« Le mis en cause a finalement été conduit à Tougué sur ordre de son chef. Son chef m’a même rappelé pour me dire que son agent était fautif et qu’il est en détention. Je lui ai fait comprendre que si la dame en compagnie de son mari porte plainte, l’affaire sera traduite devant les juridictions compétentes. Avant-hier, il m’a rappelé que leurs chefs à Labé l’ont déféré et qu’il serait au camp », a-t-il ajouté.

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...