Sélectionné pour vous :  Préparation de la loi de finances 2024 : le ministre Gaoual plaide pour une augmentation de près de 170 milliards sur le budget de son département

Kankan : un présumé bandit cité dans plusieurs attaques à main armée, mis aux arrêts par les forces de sécurité 

Un présumé bandit cité dans de nombreuses attaques à main armée dans la commune urbaine de Kankan, a été mis aux arrêts et présenté à la presse ce jeudi, 21 décembre 2023. Une arrestation qui intervient une semaine après la présentation de Mamady Sangaré, alias Brésil et Lamine Kourouma, tous cités dans les mêmes cas de vol à main armée.

Représentant le parquet à cette présentation, Mamadou Lamine Diallo, substitut du procureur de la République près le tribunal de première instance de Kankan a donné des détails sur les circonstances de cette interpellation.

« Nous faisons ce communiqué ce matin sur le fondement des dispositions de l’article 08 du code de procédure pénale, pour informer l’opinion nationale et internationale que suite aux attaques perpétrées à kankan le 25 septembre 2023 par quatre individus au niveau de la poissonnerie de Monsieur Gamal, après leur opération, ils ont pris la fuite. Les enquêtes ont été ouvertes et par la même occasion ces mêmes éléments se sont rendus à Siguiri où ils ont commis d’autres infractions, et faisant deux victimes dont une personne a rendu l’âme et la seconde grièvement blessées. Trois d’entre eux ont été interpellés à Siguiri par les forces de défense et de sécurité, notamment Kaba Doumbouya, alias Domani (Petit), Mohamed Kaba alias Sipadeni et Sory Traore. La quatrième personne étant en fuite, est venue se réfugier à Kankan. Et grâce aux efforts des forces de défense et de sécurité de Kankan en collaboration avec la population qui y a participé, la quatrième personne a été interpellée mardi, 19 décembre 2023. Il se prénomme Abou Kaba. Son audition étant terminée, au terme de l’enquête, nous allons l’envoyer à Siguiri, pour une administration de la justice. Parce qu’il y a déjà trois autres éléments pour les mêmes infractions et d’autres infractions un peu plus graves à Siguiri », a confié le substitut du procureur de la République.

Sélectionné pour vous :  Rafiou Sow déçu de Col. Doumbouya : « aujourd'hui, il est totalement hors de ce qu'il avait promis au peuple de Guinée...»

Au cours d’une discussion avec le commandant de la troisième région militaire de Kankan, le présumé a reconnu l’attaque de la poissonnerie de Gamal sise au quartier Gare.

« Nous étions partis pour prendre de l’argent là bas, mais malheureusement nous sommes allés trouver qu’il n’y avait y d’argent », a-t-il dit brièvement.

Au-delà de l’effort des forces de défense et de sécurité et la collaboration de la population, l’apport de la caméra de surveillance installée dans l’enceinte de cette poissonnerie a également joué un grand rôle dans cette opération de traque.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...