Sélectionné pour vous :  Retour à l'ordre constitutionnel en Guinée: "Les 10 points ne sont pas nécessaires pour sortir de cette transition", selon Rafiou Sow 

Kindia: la ministre Aicha Nanette Conté remet les titres de prise en charge sanitaire aux personnes indigentes

La ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des personnes vulnérables accompagnée par le directeur général du fonds de développement et de l’indigence a présidé ce samedi, 15 juillet 2023 la cérémonie de remise officielle du titre de prise en charge à 68 malades indigents déclarés éligibles après les enquêtes sociales menées par les techniciens de la direction générale du fonds de développement social et de l’indigence.

Depuis l’arrivée du CNRD au pouvoir en Guinée, plusieurs démarches ont été entreprises pour soulager les personnes indigentes, apprend-on. Après 6 mois de l’année 2023, 1 444 indigents ont été pris en charge sur toute l’étendue du territoire national.
Le gouverneur de la région administrative de Kindia , le général de section Aboubacar Sidiki Diakité a apprécié ce geste à sa juste valeur.

« L’activité qui fait objet de la présente rencontre pourrait être traduite comme un schéma du souci constant de redistribution des revenus nationaux par le gouvernement dirigé par Dr Bernard Gomou. Par ma voix, la population de Kindia l’apprécie à sa juste valeur et sollicite au delà de la prise en charge sanitaire, la prise en charge alimentaire des indigents. D’autre part, la réalisation des forages, la construction d’un hangar à l’hôpital régional pour la levée des corps des accidentés dans la région de Kindia. Ces plaidoyers sont les vœux de la population auprès de la direction générale du fonds de développement.
La prise en charge sanitaire des indigents est encore une source de vitalité pour la survie de nos multiples citoyens à la base, qui manquent d’espoir sur toute la ligne d’existence. Nous souhaitons la diversification de vos actions de prise en charge dans l’intérêt supérieur de la nation », a-t-il plaidé.

Sélectionné pour vous :  Retour à l'ordre constitutionnel en Guinée: "Les 10 points ne sont pas nécessaires pour sortir de cette transition", selon Rafiou Sow 

A sa prise de parole, la ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des personnes vulnérables a pris quelques engagements pour le bien-être de ces personnes vivant dans une pauvreté extrême:

« Ces malades indigents ne seront plus confrontés aux obstacles pour accéder aux soins médicaux car le gouvernement guinéen sous la conduite du Premier ministre Dr Bernard Goumou, a décidé de briser le cycle de souffrance à travers la mise en place d’une couverture sociale inclusive en République de Guinée. L’accompagnement des personnes vulnérables n’est pas une option mais un droit et un devoir », a-t-elle lancé.

De son côté, le directeur général du fonds de développement social et de l’indigence a ténu à rassurer:

« Nous voulons affirmer clairement qu’une nouvelle ère a commencé en Guinée sous l’égide du CNRD et de son président. Je tiens à rassurer les malades que toutes les dispositions ont été prises pour assurer leur prise en charge. Chaque malade se verra affecté un assistant social qui aura pour mission de l’accompagner à l’hôpital et d’aller chercher ses médicaments à la pharmacie », a promis Lansana Diawara, qui précise tout de même que les frais de transport sont à la charge du malade.

 

 

Kindia, Sam Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...