Sélectionné pour vous :  Matoto: les ministres Morissanda Kouyaté et Gando Barry coordonnent les opérations d'assainissement

Labé : le ministre guinéen de la Culture fait l’état des lieux de certains sites touristiques de la région

Une délégation du ministère de la Culture, du Tourisme et du Patrimoine historique conduite par le ministre Alpha Soumah était ce samedi, 15 juillet 2023 à Labé. Objectif, faire l’état des lieux de certains sites touristiques et historiques de la région.

Après la visite, le ministre Alpha Soumah interrogé par notre correspondant, a révélé des détails sur son séjour dans la ville de Karamoko Alpha.

« Lors de l’immersion gouvernementale nous avons constaté un certain nombre d’anomalies que nous avons corrigées au fur et à mesure. L’hôtel Tinkisso fait partie de ces anomalies et nous avions décidé de revoir avec l’occupant actuel comment est-ce que nous pouvons travailler ensemble ? Au préalable, il avait dit qu’il a déjà un contrat avec le ministère de l’Habitat. Mais ce contrat de bail ne lui permettait pas de construire un édifice ou de procéder à une extension. Donc, nous nous sommes revenus et on lui a dit qu’on veut bien qu’il y ait un projet d’extension et surtout de restauration de l’hôtel du tourisme de Labé. Mais à condition qu’il ait une convention avec le département en charge du Tourisme. C’est ce que nous avons fait, la convention a été signée. Nous nous sommes rendus sur les chantiers aujourd’hui et nous avons constaté pas mal de choses. Donc à mon retour, nous ferons venir des techniciens qui vont voir sur place les anomalies constatées et les solutions à apporter. Après, il y a le village artisanal de Labé qui est en construction au secteur Telidje, dans le quartier Koulidara. Les travaux avancent très bien et nous sommes à 75 % du taux d’exécution physique. Aujourd’hui, nous sommes au palais Kolima qui est un patrimoine qui date de l’ère de la révolution mais qui est à l’abandon total et se dégrade du jour au jour. Nous estimons que ce palais là peut être restauré et inscrit sur la liste du patrimoine national. Avec mes techniciens ici présents, je verrais comment faire l’expertise sur la possibilité de restauration et éventuellement de la re-exploitation de ce domaine qui est bien placé au centre ville à côté de la préfecture. Mais aussi, qu’on peut mettre à la disposition de la culture, de la jeunesse etc. », a-t-il fait savoir.

Sélectionné pour vous :  Yamoussa Bangoura du SAJED : « La Guinée n’est pas seulement une zone de consommation de la drogue, elle est également une zone de transit…» (interview)

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...