Sélectionné pour vous :  Où en sommes-nous avec les 35 résolutions issues du dialogue ? : ce qu’en dit Dr Makalé Traoré, porte-parole des facilitatrices

Kindia : plus de 800 kilogrammes de chanvre indien incinérés par les autorités 

Les autorités de Kindia ont procédé ce jeudi, 14 décembre 2023 à l’incinération d’une importante quantité de chanvre indien saisie récemment à Madina Oula, une sous-préfecture située à la frontière entre la Guinée et la Sierra Leone.

Il s’agit de 835kg, selon les explications de Damou Camara, procureur près le tribunal de première instance de Kindia.

« C’est une quantité de 835kg de chanvre indien qu’on vient d’ incinérer et que la plupart saisis à la frontière de Madina Oula. Les intéressés sont déjà jugés et condamnés puisque c’est un produit nuisible et c’est dans ce cadre qu’on a décidé d’organiser l’incinération.

A préciser que certaines quantités ont été saisies grâce à la collaboration de la population qui a signalé ces véhicules au bord desquels se trouvaient des colis de chanvre indien. Nous félicitons ces personnes et nous les encourageons à aider les forces de défense et de sécurité dans la lutte contre la drogue car nous savons tous que la drogue est à l’origine de la criminalité et elle est très dangereuse pour la couche juvénile. La jeunesse aujourd’hui en Guinée est tellement versée dans la drogue que l’on ne prend plus en compte les études et les métiers au sérieux. Ils sont toujours dans les fumoirs de chanvre indien », a-t-il précisé.

Venu assister à cette incinération, Me Billy 1 Keita, représentant du ministre de la Justice et des droits de l’homme, s’est réjoui de cette réussite des forces de sécurité.

« La société doit veiller sur l’état de santé de la population, mais aussi l’état de santé de la jeunesse, et plus particulièrement la couche juvénile. Cette incinération est un acte salutaire qui galvanise davantage la politique du CNRD car cette politique voudrait que la jeunesse soit de l’avant. Si elle est détruite par la consommation du chanvre indien, donc si les autorités ont initié une accompagne pour mettre fin au fléau de destruction de la jeunesse, on ne peut que saluer l’acte qui est un acte salvateur « , s’est réjoui le chef de cabinet du ministère de la Justice et des droits de l’homme.

Sélectionné pour vous :  Campagne de saut en parachute en Guinée : le colonel Doumbouya au camp Alpha Yaya Diallo

Pour sa part, le préfet de Kindia, le colonel Abdoul Kader Mangué Camara a tout d’abord remercié les forces de défense et de sécurité avant d’inviter les citoyens à une franche collaboration.

« Merci aux forces de défense pour cette opération. Vous vous souviendrez qu’il y a un an de cela jour pour jour, qu’on était encore là pour incinérer au même lieu une certaine quantité de chanvre indien. Aujourd’hui, nous sommes là pour une autre incinération. Nous avons dit zéro drogue à Kindia donc partout où on trouve une quantité de chanvre indien, nous irons chercher. A la jeunesse, de se mettre au travail, d’étudier. La jeunesse, c’est tout pour le pays et c’est l’avenir du pays. Donc, on demande à cette jeunesse de faire du sérieux au niveau des services, à l’école et partout où elle se trouve, à se débarrasser de la drogue. A la population, c’est de collaborer avec les forces de défense et de sécurité », a-t-il lancé.

 

Kindia, Sam Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...