Sélectionné pour vous :  Élection du bureau de l'Ordre des pharmaciens : le ministre de la santé accusé de s'immiscer dans le processus 

Kindia: plusieurs écoles souffrent d’un gigantesque manque d’entretien et de table-bancs, à quelques jours de la rentrée scolaire

Dans moins de 10 jours, l’école guinéenne va rouvrir ses portes après plusieurs mois de vacances. Mais dans la commune urbaine de Kindia, le 03 octobre, date prévue pour la reprise des cours risque de trouver certaines écoles dans un état de délabrement poussé. Selon le constat fait par notre correspondant basé dans la ville des agrumes, plusieurs écoles de Kania sont confrontées à un gigantesque manque d’entretien et de table-bancs.

Parmi ces écoles qui ne semblent pas encore prêtes à recevoir les apprenants, figurent l’école primaire de Condetta, le collège Tafory et le lycée 28 septembre. Des établissements publics dont l’état ne rassure vraiment pas. Au collège Tafory par exemple, un bâtiment de 5 salles de classe est décoiffé. Une situation qui inquiète le principal dudit établissement.

« Nous sommes sur les préparatifs pour la rentrée scolaire 2023 -2024. Mais le souci majeur que nous avons ici dans notre établissement, c’est ce bâtiment de 5 classes en chantier. Donc, c’est mon grand souci. Au-delà de ces difficultés, le manque de table-bancs est une autre préoccupation parce que j’ai 5 autres salles de classe non équipées. Chaque classe peut prendre 35 table-bancs. Donc, quand tu multiplies les 35 table-bancs par 5, c’est beaucoup ça. Même si je ne trouve pas tout ce que je veux, mais si j’ai la moitié, ça pourrait aller », a martelé Mohamed Bangoura.

À l’école primaire de Condetta, le manque de table-bancs se fait aussi sentir, selon Mamadou Alpha Barry, directeur général de ladite école.

« À mon arrivée ici, j’ai trouvé qu’il y a un problème de table-bancs. Trois classes sont vides mais j’ai programmé 2 menuisiers pour réparer les quelques bancs gâtés. Mais peut-être Dieu viendra en aide pour combler les table-bancs gâtés », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  Retraite des membres du gouvernement à Kalako: "Ce n'est rien d'autre qu'une promenade de santé", selon Dr Abdoulaye Diallo 

Malgré toutes ces difficultés, les responsables de ces établissements remuent terre et ciel pour être au rendez-vous le 3 octobre prochain pour la rentrée des classes.

 

Kindia, Sam Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...