Sélectionné pour vous :  Insécurité à Kankan : Plusieurs présumés malfrats mis aux arrêts et présentés à la presse

Koundara : les autorités procèdent à l’incinération d’une importante quantité de produits impropres à la consommation

Dans la matinée de ce samedi, 23 mars 2024, les autorités de la préfecture de Koundara ont procédé à l’incinération d’une importante quantité de produits impropres à la consommation. Cette incinération s’est déroulée en présence des autorités à tous les niveaux. Selon nos informations, il s’agit d’une importante quantité de produits pharmaceutiques et du chanvre indien saisis par les autorités il y’a de cela trois mois.

Interrogé par notre correspondant à Labé, Patrice Koma Koivogui, procureur du tribunal de première instance de Koundara a révélé quelques informations :

<< Ce matin, nous avons procédé à l’incinération des produits pharmaceutiques prohibés saisis ainsi qu’une quantité de drogue. Cette opération s’inscrit sourtout dans le cadre de la lutte contre la vente illicite des produits pharmaceutiques. Ces produits ont été saisis il y’a de cela plus de trois mois et jusque là, ces produits étaient stockés pour trouver un moment idéal et opportun pour pouvoir procéder à leur l’incinération. Par rapport à la quantité, on n’a pas pu estimer compte tenu de l’état des produits. Cependant, nous confirmons qu’il s’agissait d’une quantité importante puisque par rapport à la valeur, ça se chiffrait au moins à des centaines de millions de francs guinéens. Il y’a un site qui se trouve sur la route de Youkounkoun qui est réservé à ces genres d’activités et c’est là que l’opération s’est déroulée en présence des autorités à tous les niveaux ainsi que les membres du comité préfectorale de lutte contre la vente illicite des produits pharmaceutiques>>, a-t-il fait savoir.

Sélectionné pour vous :  Saisie de faux médicaments à Mamou : la police fait le point

Plus loin, le procureur a tenu à rappeler aux citoyens sa détermination à lutter contre la vente illicite de médicaments dans sa juridiction : << Mon premier message c’est à l’endroit des populations de Koundara qui nous soutiennent dans le cadre de la lutte contre les vendeurs illicites de médicaments. Le deuxième message, c’est à l’endroit des personnes qui se livrent à la pratique et nous allons poursuivre la lutte jusqu’à l’éradication définitive de ce fléau qui ne fait que porter préjudice à la santé de nos populations>>, a-t-il promis.

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...