Sélectionné pour vous :  Vers l'organisation des élections par le MATD ? : « Nous refusons catégoriquement qu’on nous impose quoique ce soit », prévient Aliou Bah

Labé : 11 cas d’accidents de la circulation enregistrés pendant la célébration de la victoire du Syli national 

Le Syli national de Guinée s’est imposé ce dimanche contre la Guinée équatoriale (1-0 )au compte des huitièmes de finale de la coupe d’Afrique des nations Côte d’Ivoire 2024. Une victoire qui permet à l’équipe nationale guinéenne de rejoindre les quarts, même si sa célébration a enregistré encore des blessés à travers le pays, notamment dans la commune urbaine de Labé.

Après le coup de sifflet final, des citoyens de Labé sont descendus massivement dans la rue pour exprimer leur joie. Malheureusement, ces scènes de liesse se sont soldées par de nombreux cas d’accidents de la circulation.

Interrogé ce lundi, 29 janvier 2024, Docteur Mamadou Dian Souaré, médecin chef aux urgences de l’hôpital régional de Labé est revenu sur le bilan des accidents de la circulation qui ont lieu cette nuit.

« Effectivement, hier après la victoire du Syli national, on a reçu des personnes accidentées au nombre de 11. Parmi ces 11, il y avait des cas moins graves que nous appelons des érosions cutanées au nombre de 3. L’autre cas, c’est des plaies traumatiques qui étaient au nombre de 4. Nous avons aussi eu des cas de traumatisme crânien au nombre de 3 et un cas de suspicions de fractures. Parmi tous ces cas reçus, nous avons hospitalisé une seule personne et les autres ont uniquement bénéficié de soins avant de rentrer à la maison. Comparativement à la première victoire, nous avons reçu le plus d’accidents cette fois-ci avec 11 au total », a-t-il expliqué avant de prodiguer quelques conseils aux supporters du Syli et aux parents.

Sélectionné pour vous :  Kankan : des leaders politiques réagissent à l'appel à manifester des forces vives de Guinée

« Je pense que la victoire du Syli national est un événement national, mais il faut se contenir dans sa joie pour éviter les cas d’accidents. On peut célébrer cette victoire sans l’alcool ou la drogue. Les parents doivent aussi faire tout pour garder les engins où les enfants ne pourront pas y avoir accès. Nous avons d’autres matchs à disputer et du coup, les jeunes doivent préserver leurs vies pour assister à la finale au cas où la Guinée parviendra à se qualifier », a-t-il lancé.

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...