Sélectionné pour vous :  Tuerie de manifestants sur l'axe : « Sur ces questions là, le Barreau de Guinée ne peut pas se prononcer » (Me Mounir Mohamed)

Faranah: Le DG du Fonds de Développement Social et de l’Indigence visite le champ de riz de Toumania

La culture du riz en Guinée est un défi que le président de la transition et son gouvernement comptent relever. Pour l’atteinte de cet objectif, plusieurs périmètres de champ de riz sont aménagés à l’intérieur du pays notamment dans la région administrative de Faranah, à travers le Fonds de Développement Social et de l’Indigence. Pour s’enquérir de l’évolution de ces champs, une équipe de la Direction du Fonds de Développement Social et de l’Indigence a visité dimanche, 23 juillet 2023 le champ de riz de Faradjan dans le district de Toumania, situé à 48 kilomètres du centre-ville de Faranah.

Après avoir parcouru le champ, le Directeur Général du Fonds de Développement Social et de l’Indigence a expliqué le motif de sa visite. Lansana Diawara a aussi exprimé sa satisfaction vis-à-vis de la réalité trouvée sur le terrain.

« Nous sommes venus sur le terrain pour mieux comprendre comment ce champ évolue. J’ai une très bonne impression. Nous sommes sur le premier site et nous avons d’autres sites dans la région administrative de Faranah. La récolte sera distribuée dans la région administrative de Faranah. C’est ça la particularité. Aucun sac de riz ne sortira de Faranah. Tout sera distribué à Faranah en commun accord avec les autorités administratives. Ce projet vise à réduire de façon drastique nos commandes de vivres mais aussi ça crée de l’emploi au niveau des jeunes. Nous remercions le président de la transition, le Premier ministre, le ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des personnes Vulnérables pour l’accompagnement de la direction du Fonds de Développement Social et de l’Indigence », a-t-il lancé.

Sélectionné pour vous :  Tuerie de manifestants sur l'axe : « Sur ces questions là, le Barreau de Guinée ne peut pas se prononcer » (Me Mounir Mohamed)

Mamady Kébé chef du service régional de la cellule stratégie, suivi et évaluation à Faranah, a expliqué les variétés de riz cultivées dans cette plaine de Faradjan, ainsi que leur cycle végétatif :

« Nous sommes dans un domaine où il y a eu la spéculation de deux variétés : la variété vitale 9 qui est une variété d’origine burkinabè et la variété kani. Ces deux variétés ont un cycle de quatre mois et la récolte se fait au cinquième mois. Vu la production de ces variétés, nous avons dit qu’on va mettre ces deux variétés comme vital 9 est une variété qui résiste à la submersion et nous sommes dans une plaine où il y a des fois l’inondation. Nous avons sollicité maintenant de mettre vital 9. Pour le moment, nous comptons avoir un bon résultat », dit-il.

S’exprimant au nom des citoyens de Toumania, Abou Kourouma, président de la jeunesse de ladite localité a laissé entendre :

« Nous prions Dieu pour qu’il ait l’appui de nos chefs pour l’accroissement de ce champ à Toumania. Nous avons tiré assez de profits à travers ce champ. Nous nous engageons à le sécuriser jusqu’à sa récolte. Ce champ est réalisé pour que les indigents tirent profit mais nous-mêmes qui sommes le reste des citoyens tirerons aussi profit », a-t-il indiqué.

 

Faranah, Fanta Lanciné Keita pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...