Sélectionné pour vous :  Vers une grève dans le secteur de l'éducation ? "Le gouvernement a intérêt à faire face à notre revendication" (Aboubacar Soumah du SLECG) 

La Grève des enseignants contractuels suspendue ? Moussa Doré appelle ses collègues à se préparer pour le test en situation de classe 

Les enseignants contractuels de Guinée ont finalement suspendu leur grave. Elle a duré seulement quelques jours. Et, c’était pour mettre pression sur le gouvernement guinéen qui tardait à exécuter les points signés dans le protocole additionnel. Mais avec la reprise de l’enrôlement et de la biométrie, les enseignants contractuels ont accepté de mettre de l’eau dans leur vin.

Cette nouvelle sur la suspension de la grève a été confirmée par Moussa Doré, le président du collectif des professionnels de l’éducation. A l’en croire, ils ont décidé de lever la grève parce qu’ils estiment que leurs points de revendications ont été satisfaits.

« La grève a été suspendue vu que les points qu’on avait mis dans notre lettre de grève, ces points sont en train d’être exécutés. La biométrie a commencé et elle a terminé hier en Basse côte, aujourd’hui c’est la Moyenne Guinée qui a commencé. Ensuite on avait dit de prendre en compte les omis et ils ont été pris en compte, la plateforme a été rouverte et fermée avant-hier. Donc ce sont les points qui nous ont permis de dire qu’il faut donner la chance aux travailleurs qui vont être sur le terrain. Pour que le travail soit bien fait, il faut lever la grève, pour que les enseignants soient enrôlés et qu’ils repartent en classe. Voilà un peu les raisons qui nous ont amené à suspendre la grève », a-t-il fait savoir.

Notre interlocuteur profite de l’occasion pour s’adresser aux enseignants contractuels concernés par cette affaire.

« C’est de se préparer pour bien organiser la biométrie, c’est-à-dire en commençant par les zones les plus reculées et terminer par celles qui sont dans les communes urbaines. C’est de se préparer aussi au test des classes qui va commencer dans trois jours afin que tout le monde puisse être admis lors des résultats. Pour nous, c’est quelque chose qui est déjà habituel, mais il faut toujours se préparer », a lancé Moussa Doré.

Sélectionné pour vous :  Doko (Siguiri): Djenè Camara se donne la mort par pendaison après seulement deux mois de mariage

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...