Sélectionné pour vous :  Gabriel Haba: "Notre système éducatif n'est pas adapté aux réalités du pays, on forme les chômeurs"

La Guinée se désolidarise des sanctions contre le Niger : « Ça n’a pas de sens à partir du moment où elle n’a pas été invitée…» (Abdoulaye Kourouma)

A travers un communiqué rendu public hier lundi, 31 juillet 2023 par le CNRD, la Guinée s’est désolidarisée des sanctions préconisées par la CEDEAO incluant une intervention militaire au Niger pour rétablir le président Mohamed Bazoum. Pour les autorités guinéennes, une intervention militaire entrainerait « un désastre humain dont les conséquences pourraient aller au-delà des frontières du Niger ».

Cette sortie du CNRD ne laisse pas indifférent les acteurs sociopolitiques du pays. Selon Abdoulaye Kourouma, président du parti RRD interrogé par notre rédaction, la position de la Guinée ne compte même pas à partir du moment où elle est déjà suspendue de l’institution.

« La Guinée a juste fait une déclaration signifiant qu’elle existe. A partir du moment où la Guinée ne participe même pas à la réunion de la CEDEAO, elle est exclue des activités de la CEDEAO, elle ne peut que dire que l’action n’est pas concertée. Quand on dit que la décision est unilatérale, ça veut dire que tu n’a pas été consulté. Donc, la Guinée même ne participe pas à la réunion de la CEDEAO, c’est-à-dire que la Guinée même ne parle pas sur la table de la CEDEAO actuellement. Donc si la CEDEAO prend une décision, la Guinée a le droit de se désolidariser parce qu’elle n’a même pas été consultée », a-t-il dit.

Donc, poursuit le président du parti RRD, « se désolidariser ou se solidariser, ça n’a pas de sens. Parce que c’est quand tu es consulté que tu peux dire que tu n’es pas d’accord, mais tu n’a pas été consulté sur ce cas. Donc, c’est juste pour faire un discours pour dire qu’on existe, sinon ça n’a pas de sens. Politiquement, ça n’a pas de sens à partir du moment où elle n’a pas été invitée pour prendre part à la prise des décisions. La Guinée n’a rien à dire à ce niveau à partir du moment où elle ne participe pas à la prise de décisions », a laissé entendre Abdoulaye Kourouma.

Sélectionné pour vous :  Deux ans de gestion des militaires au pouvoir en Guinée: «Le CNRD s’est vampirisé parce qu’ils ne font que tuer les Guinéens », dénonce Tidiane Conté de l’UFR

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...