Sélectionné pour vous :  Recrudescence d'incendies en Guinée : un ingénieur électrique donne les causes et fait des recommandations 

La mission de la CEDEAO annoncée en Guinée annulée: ces vérités de La NGP de Badra Koné

Initialement prévue pour ce dimanche, 18 juin 2023 en Guinée, l’arrivée d’une mission de la CEDEAO conduite par le médiateur Thomas Boni Yayi a été finalement annulée à la dernière minute pour des raisons de calendrier, selon les explications données par le ministre guinéen des Affaires Étrangères, Morissanda Kouyaté. Mais sauf que cet argument ne tient pas aux yeux de certains acteurs politiques, notamment le président de la Nouvelle génération politique.
Badra Koné et sa formation politique, considèrent cette annulation de programme comme << une occasion manquée de renforcer la coopération entre la Guinée et la CEDEAO dans le processus de transition démocratique>>, a déclaré le parti.

Et c’est pour cette raison selon Badra Koné qu’il <<est essentiel que toutes les parties travaillent ensemble pour garantir le respect des engagements pris dans le cadre de la transition et pour surmonter les obstacles qui pourraient entraver sa mise en œuvre>>, dit-il avant de poursuivre en ces termes :

<<Nous encourageons le gouvernement guinéen à maintenir un dialogue ouvert et constructif avec la CEDEAO, en partageant des informations transparentes sur le processus de transition. Il est primordial de veiller à ce que les intérêts du peuple guinéen soient au cœur de toutes les décisions prises>>, a-t-il lancé.

La nouvelle génération politique réaffirme à cet effet, << son engagement en faveur d’une transition démocratique réussie en Guinée, basée sur les principes de l’État de droit, de la transparence et du respect des droits fondamentaux. Nous exhortons toutes les parties à faire preuve de responsabilité et à mettre de côté les intérêts personnels au profit du bien-être collectif du peuple guinéen. Nous restons vigilants quant au déroulement de la transition et continuons à suivre de près les développements en Guinée. Nous exhortons également la CEDEAO à maintenir son engagement envers la Guinée et à soutenir activement les efforts visant à consolider la démocratie et à assurer une transition réussie vers un avenir meilleur>>, a fait savoir Badra Koné.
Selon certaines indiscrétions, cette mission de la CEDEAO dont il s’agit, était censée procéder au lancement du processus d’évaluation du chronogramme de la transition en Guinée.

Sélectionné pour vous :  Accueil du colonel Mamadi Doumbouya à Conakry : quand la junte enterre définitivement l’interdiction de manifester

 

 

Cheick Fantamadi pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...