Sélectionné pour vous :  Le président du MAD appelle à un réveil de la classe sociopolitique face au CNRD : "Après les médias, ce sera notre tour"

Dr Kassory de nouveau absent à la barre de la CRIEF : « C’est de la mauvaise foi, il ne veut pas comparaître…» (Aly Touré)

Attendu avec son médecin traitant devant la chambre de jugement de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF), l’ancien Premier ministre du régime déchu a, de nouveau, brillé par son absence à l’audience de ce lundi, 19 juin 2023. Son médecin traitant, non plus, n’a pas comparu.

Selon le procureur spécial près la CRIEF, les gardes pénitentiaires s’étaient rendus tôt le matin à son lieu de détention dans une clinique de la place pour l’extraire. Mais dit-il, les agents n’ont pas eu accès au prévenu.

Face à cette situation, Aly Touré dénonce ce qu’il qualifie de « mauvaise foi de Dr Ibrahima Kassory Fofana ». Faisant allusion à la tribune écrite depuis trois mois par le prévenu faisant état de son intention de ne pas se présenter devant le juge, le représentant du ministère public dans ce dossier estime que l’ex Premier ministre est bien portant mais refuse tout simplement de comparaître.

« Monsieur le président, nous vous avons dit la fois passée que monsieur Ibrahima Kassory Fofana refuse de comparaître. C’est de la mauvaise foi, il ne veut pas comparaître à votre audience. Ça, ce n’est pas un sentiment qui date de maintenant. Cela a été déclaré par le prévenu lui-même et de vive voix. Il a transcrit et a matérialisé dans un écrit. Il a dit carrément qu’il ne comparaîtra pas devant votre juridiction. Il est dans cette logique », a-t-il déclaré.

C’est pourquoi le procureur spécial près la CRIEF a sollicité du Tribunal de constater ce qu’il qualifie de refus de la part de l’ex Premier ministre et d’entreprendre une mesure à cet effet.

Sélectionné pour vous :  Kindia/Baccalauréat unique session 2023 : 25 600 candidats affrontent les épreuves dans la région

« Je voudrais sincèrement, monsieur le président, que vous constatiez que c’est de la mauvaise foi. Dr Ibrahima Kassory Fofana ne veut pas comparaître devant votre juridiction. Et comme tel, monsieur le président, la loi vous permet de le juger même s’il n’est pas présent à votre barre. C’est possible, c’est textuel. Je vous prie donc que vous activiez cette optique pour qu’on en finisse avec cette procédure », a sollicité Aly Touré.

Après avoir écouté toutes les parties, la Cour a ordonné l’exécution de la mesure relative à la comparution du médecin traitant de Dr Ibrahima Kassory Fofana et de sa personne prise lors de la dernière audience, en vue de la production à l’audience prochaine du rapport au contenu compréhensible pour la Cour et à renvoyer l’affaire à lundi, 26 juin 2023.

 

Depuis la CRIEF, Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...