Sélectionné pour vous :  La grève des gardes pénitentiaires suspendue : 135 agents stagiaires seront engagés à la fonction publique

Labé : le ministre Alpha Bacar préside le lancement du projet de formation et d’insertion des jeunes dans la filière BTS « Brique en terre stabilisées » 

le projet de formation et d’insertion des jeunes dans la filière BTS « Brique en terre stabilisées »

Le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi a procédé ce samedi, 14 octobre 2023 au lancement du projet de formation et d’insertion des jeunes dans la filière brique de terre stabilisée. Cette cérémonie de lancement s’est déroulée dans l’amphithéâtre de l’ENI-CFP de Labé en présence des autorités régionales.

A sa prise de parole, Alpha Bacar Barry, ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi est revenu sur l’objectif de ce projet.

« D’abord, je précise que c’est pas un projet à des millions de dollars ou extrêmement important en termes de budget. Mais pour nous, c’est le départ d’une petite révolution au niveau de l’enseignement technique. C’est de changer la vision, voire l’appréciation des uns et des autres sur les matériaux de construction. On a beaucoup fait sur les infrastructures de formation et les équipements. Nous voulons aussi nous impliquer dans le matériel de construction. Il n’y a pas de matériaux plus nobles qu’un matériau écologique. C’est vrai que la norme BTS n’est pas parfaitement écologique mais est beaucoup plus écologique que tout ce que nous utilisons aujourd’hui qu’on appelle matériels de confort. Les briques en terre stabilisée ont plusieurs avantages. Le premier devrait être le coût de leur production ainsi que les économies qu’on devrait réaliser à leur utilisation dans les ouvrages d’habitation. Le deuxième, c’est la maîtrise de la pose de ces briques par nos apprenants ou par les ouvriers qui sortiront de ces écoles. Si cela est maîtrisé, je pense que nous allons pouvoir développer une niche qui va permettre à nos apprenants non seulement de travailler parce que nous allons faire à l’instar de beaucoup d’autres pays émergents la norme BTS sur les infrastructures publiques », a-t-il martelé avant de souligner:

« Cela induit une forte demande non seulement en compétence mais aussi en production de la brique. L’objectif pour nous étant à la fois d’introduire cette technologie dans les centres de formation professionnelle à l’effet d’amener les jeunes sortants de ces écoles à s’installer à leurs propres comptes, à diffuser et divulguer la technologie mais aussi à s’assurer un revenu et à garantir leurs emplois ou à créer de nouveaux emplois. Si le cas pilote de Labé marche, l’objectif pour nous est de le généraliser dans nos écoles. Je souhaite donc que Labé puisse adopter la brique BTS et que les entreprises sur place puissent adopter cette technologie et cette technique pour que cela puisse induire une dynamique de création d’emplois chez les jeunes. J’encourage et je félicite donc l’équipe qui a mis tout cela en place notamment la direction de l’emploi, ainsi que les autres directions d’appui. J’espère que cela va être élargi à toute la sphère, la commune urbaine, voire dans toute la région de Labé », a fait savoir le ministre.

Sélectionné pour vous :  Le préfet de Boké sur la récurrence des remous dans la région : « Nous sommes en position de faiblesse face aux sociétés minières »

De son côté, Balla Moussa Keita, Inspecteur régional de l’enseignement technique a salué l’engagement du ministre dans sa démarche.

« Monsieur le ministre, votre présence en ce jour mémorable à Labé est un témoignage éloquent de votre engagement indéfectible pour pousser l’enseignement technique et de la formation professionnelle à un niveau irréversible. A travers vos actions, on a compris que l’enseignement technique est un levier essentiel pour le développement d’un pays. Notre département est transversal à tous les autres départements parce que nous sommes les pourvoyeurs de la main d’œuvre hautement qualifiée. Vous avez témoigné à travers vos gestes que nous pouvons réussir avec la formation technique et professionnelle », a t’il indiqué.

A rappeler que cette cérémonie de lancement s’est achevée par la confection des briques par les élèves bénéficiaires de ladite formation.

 

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...