Sélectionné pour vous :  Détention prolongée de Guidhö Fulbhè : ses avocats exigent la tenue de son procès

Labé : le Premier ministre Bah Oury lance la campagne de vaccination contre la poliomyélite

Ce samedi, 11 mai 2024, le Premier ministre a officiellement lancé la campagne de vaccination contre la poliomyélite. Cette cérémonie a connu la présence du ministre de la Santé, du gouverneur de la région de Labé ainsi que le préfet de Labé, Colonel Étienne Tounkara. Cet événement d’une importance capitale pour la santé publique s’est tenu au centre de santé de Pellel, dans le quartier Poreko, commune urbaine de Labé.

Au nom de la population de Labé, c’est le président de la délégation spéciale de Labé, Thierno Ibrahima Diallo qui a souhaité la bienvenue à ses hôtes.

« Excellence monsieur le Premier ministre, les citoyens des 28 quartiers de la commune urbaine de Labé et particulièrement ceux du quartier Poreko par ma voix, remercient le gouvernement de Mamadi Doumbouya pour abriter cet événement majeur très marquant à savoir le deuxième tour des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite. Ce choix qui n’est pas fortuit, nous engage à contribuer largement à la réussite de cette importante campagne pour qu’enfin en République, on éradique complètement hors de nos frontières cette maladie qui continue encore à victimiser une importante couche sociale vulnérable de notre population. La délégation spéciale de la commune urbaine de Labé ne ménagera aucun effort pour contribuer à mobiliser l’ensemble des acteurs pour la réussite de cette campagne de lutte contre la poliomyélite », s’est-il engagé.

Prenant la parole, le Premier ministre Bah Oury s’est engagé à prendre toutes les dispositions pour rendre obligatoire la vaccination pour certains types de maladies afin de protéger les nouveau-nés.

Sélectionné pour vous :  Guinée : les secteurs de l'eau et de l’électricité confiés désormais à une seule entité, un DG nommé

« Nous avons instruit le ministre de la Santé d’accélérer la signature de l’initiative vaccinale d’indépendance pour nous permettre de rattraper notre retard, protéger nos enfants et protéger l’avenir. En plus de cela, nous allons nous mettre dans une disposition pour qu’en moyen terme, que la vaccination pour certains types de maladies soit obligatoire. Au nom du président de la république, le Général Mamadi Doumbouya, cette journée de vaccination est une journée de vaccination pour maintenant et pour l’avenir. Vacciner les enfants, c’est leur donner une chance de vivre de manière saine, de pouvoir utiliser leur talent physique, intellectuel pour s’épanouir. Mesdames et messieurs, c’est un plaisir d’être à Labé et une obligation morale en tant que Premier ministre de penser à tous les enfants de ce pays pour accompagner l’opération vaccinale en tant que champion de la vaccination en République de Guinée », a-t-il indiqué.

 

Bachir Diallo Labé pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...