Sélectionné pour vous :  Primature : Bah Oury reçoit Dr Faya MILLIMONO, Dr Saloum CISSE et Elhadj Bouna KEITA

Labé : pour faute d’imprimante, la confection des extraits de naissance biométriques à l’arrêt

La confection des extraits de naissance biométriques est à l’arrêt depuis près d’une semaine dans la commune urbaine de Labé. Pour cause, la défaillance de l’imprimante de la société chargée de la confection de ces extraits de naissance biométriques. Une situation qui n’est pas sans conséquences chez des citoyens de la commune urbaine de Labé.

Interrogée par notre correspondant basé à Labé, une citoyenne venue confectionner l’extrait de naissance biométrique pour son fils, témoigne:

« Je suis venue ce matin pour confectionner l’extrait de naissance de mon fils. Malheureusement, ils m’ont fait savoir que l’imprimante est en panne il y a une dizaine de jours. Et je pense que je serais obligée de le retourner et revenir quand l’imprimante sera là. C’est vraiment difficile pour moi de vivre ça mais je ne peux rien parce qu’ils sont les seuls à pouvoir délivrer cet extrait de naissance pour mon fils », a t-elle témoigné.
Pour sa part, Alseny Bah, superviseur, au nom de la société multimediaglory, est revenu sur la panne qui affecte cette confection des extraits de naissance biométriques.

« Ce sont deux imprimantes qui sont concernées par cette panne depuis ce mardi, 1er août 2023. J’ai remonté l’information à la hiérarchie et on a décidé d’envoyer l’imprimante à Conakry pour diagnostiquer et voir qu’est-ce qu’il faut pour rétablir la panne. Vous savez, il y a forcément une pression des citoyens sur nous depuis cette panne. Quand ils viennent, on tente au mieux de leur expliquer la panne qui nous affecte. Mais, certains ne nous croient pas. Nous avons remonté l’information à qui de droit et nous avons embarqué ces imprimantes. A l’heure qu’il fait, nous attendons que ces imprimantes soient réparées et qu’elles nous parviennent à Labé », a-t-il expliqué.

Sélectionné pour vous :  Mort suspecte d’un détenu à la prison de Boké: la famille de la victime réagit au communiqué du ministre de la Justice

A date plus de 300 dossiers sont en approbation et doivent être imprimés dès après le rétablisement de la panne.

De son côté, Ahmadou Oury Barry, chef service communal et officier de l’état civil délégué, a apporté des précisions:

« Pour votre information, cette activité a démarré en novembre 2022 et n’avait pas connu d’interruption. A date, nous avons 13 992 actes délivrés. N’eut été la panne de ces imprimantes, cette statistique aurait augmenté de plus. Compte tenu de la panne, on ne peut pas libérer actuellement les actes. Mais nous faisons des travaux préalables notamment, la reinscription, l’enregistrement, le scannage. Et donc, c’est la dernière phase que nous ne pouvons pas faire. Ce qui est clair, nous avons plus de 300 dossiers en approbation qui doivent être imprimés dès après le rétablissent de la panne. Quand le tout sera dépanné, on va libérer les actes », a-t-il laissé entendre

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com.

Laisser une réponse
Share to...