Sélectionné pour vous :  Centre directionnel de Koloma: pose de la première prière des travaux de construction du siège de l'Assemblée nationale

Assassinat d’un jeune à N’zérékoré : Deux personnes interpellées par la police

C’est une nouvelle qui agite la ville de N’zérékoré depuis quelques jours. Il s’agit de la découverte du corps d’un jeune le lundi, 07 août 2023 dans le quartier Horoya 1. Selon l’ancien 1er vice maire de la Commune urbaine de N’zérékoré et actuel Président du conseil de quartier de Dorota, qui a d’ailleurs alerté les services compétents en la matière, ce jeune qui n’a pas pu être identifié jusqu’à présent, serait battu à mort par des individus.

« Je suis resté au carrefour de Dorota, j’ai reçu un coup de téléphone d’un taxi-motard qu’on appelle Mashallaw. Puisque j’étais l’ancien 1er Vice Maire, il m’a dit monsieur le maire, on est en train de constater un cas comme ici. Il est important que vous vous présentiez là-bas. Je lui ai demandé quel cas? Il répond : ils ont battu un jeune mais sa situation est très critique. Arrivé sur le lieu, comme l’a dit, j’ai vu le jeune couché. Sur place, j’ai compris qu’il est déjà mort. C’est ainsi que j’ai appelé le Commissaire central et le Commandant de la brigade de recherche, » a déclaré Bangaly Bayo.

Les services compétents étant mis en branle, deux individus suspectés avoir participé à la bastonnade à mort de ce jeune d’une vingtaine d’années ont été interpellées nous fait savoir le substitut du procureur de la République près le Tribunal de première instance de N’zérékoré.

« Nous avons mis en place une équipe d’enquêteurs qui a fait le premier travail. Et cette enquête a abouti à l’interpellation de deux personnes qui sont déjà à la disposition de la justice. La procédure est en cours. Nous pouvons rassurer la population que l’enquête suit son cours normal et nous aboutirons à la manifestation de la vérité pour éviter que de tels cas se répètent, » a détaillé Fara André Fomba Tenguiano, Substitut du procureur près le TPI de N’zérékoré.

Sélectionné pour vous :  Koubia : La commune rurale de Gadha Woundou coupée du reste de la préfecture, le bac qui transportait les usagers en panne...

Aux dires du Procureur Tenguiano, le ministère public est convaincu qu’avec les éléments déjà disponibles, que le dossier sera programmé pour être jugé les jours et semaines à venir. En attendant l’identification de la victime, le corps repose à la morgue de l’hôpital régional de N’zérékoré

 

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...