Sélectionné pour vous :  Popodara (Labé) : Deux enfants tués par la foudre à Satina Centre

Labé : un enfant de deux ans m€urt par noyade dans un puits au quartier Daka 1

Dans la soirée de ce mercredi, 24 janvier 2024, un enfant de sexe masculin, âgé environ de deux ans est tombé dans puits où il a trouvé la mort. Le drame s’est produit aux environs de 18 heures à Domby, secteur relevant du quartier Daka 1 dans la commune urbaine de Labé. Selon nos informations, la victime Mamadou Oury Sow avait été retournée à deux reprises par sa mère au moment où elle a tenté de se diriger vers le puits. Mais malheureusement, l’enfant a finalement réussi à tromper la vigilance de sa maman pour tomber dans ce puits.

Interrogé par notre correspondant à Labé, Mamadou Djouldé Domby Diallo, chef secteur de la localité a expliqué les circonstances dans lesquelles il a été informé du drame.

« Il s’agit d’un enfant de deux ans et deux mois qui est décédé dans ce puits. Après au moins deux tentatives, la mère de l’enfant a réussi à ramener l’enfant quand il a pris la direction du puits. C’est entre-temps qu’une femme est venue chez la dame et elles ont engagé une causerie de quelques minutes. Quand son hôte est partie, la femme est venue à nouveau chercher son fils là où elle l’avait laissé. Elle a même demandé aux voisins si ces derniers n’ont pas vu l’enfant sur les lieux mais en vain. Vu que la femme a signalé toutefois que l’enfant était animé par un désir d’aller vers le puits, un puisatier qui se trouve être un voisin à elle a décidé de s’introduire dans le puits. Et il a trouvé l’enfant qui malheureusement était décédé. Quand il est remonté, il a pris le soin de dire à la femme que son enfant n’y était pas pour éviter qu’elle ne pique une crise. C’est au moment où la mère du gamin cherchait aux alentours de la maison qu’ils m’ont appelé au téléphone pour m’informer du drame. Quand je suis arrivé, les citoyens étaient mobilisés et l’enfant était décédé dans le puits. J’ai immédiatement appelé le chef du quartier Daka et ensuite le maire qui m’ont instruit d’alerter les agents du commissariat central de police. La police est venue par la suite faire le constat et le corps de l’enfant a été remonté à la surface », a-t-il expliqué.

Sélectionné pour vous :  Urgent : l'artiste guinéen Soul Bang's interpellé par la police sénégalaise, son passeport et celui de son épouse saisis

Après le constat, les agents ont appelé le procureur près le tribunal de première instance de Labé qui, à son tour, a instruit à ces agents de transporter le corps à l’hôpital régional de Labé pour élucider les réelles circonstances du décès.

Aux dires du chef de secteur, la négligence des citoyens de cette partie de son secteur pourrait être l’une des causes de ce drame.

« Le puits est opérationnel parce qu’ils puisent ici. Mais vous-même vous voyez la porte du puits qui n’est pas bien entretenue. C’est pourquoi l’enfant a pu retirer le couvercle du puits et s’introduire dedans. Même avec une seule main, vous pouvez retirer le couvercle. Donc à partir de demain, je vais me concerter avec les autres chefs secteurs et ensemble nous allons sillonner tous les secteurs pour voir l’état des puits en service . Et au cas où nous verrions des puits comme ça, l’intéressé sera dans l’obligation de bien refaire le couvercle et cadenasser. Nous allons prendre des mesures idoines allant dans ce sens. On a perdu un enfant de deux ans et personne ne sait ce qu’il allait devenir », a-t-il déploré.

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...