Sélectionné pour vous :  TPI de N'zérékoré : Près d'une dizaine de personnes interpellées après s'être livrées à une excision de masse

Labé : une femme âgée d’une vingtaine d’années victime d’un vi0l collectif, à Gadha Woundou

Une femme âgée d’une vingtaine d’année et ménagère, a été victime d’un viol collectif de la part de ses beaux frères. L’acte s’est passé dans la nuit du samedi 10 février 2024, à Ley Fello. Un district relevant de la commune rurale de Gadha Woundou, dans la préfecture de Koubia.

Interrogé par notre correspondant régional, Boubacar Sidighy Diallo, chargé des questions de l’enfance dans la préfecture de Koubia a relaté les circonstances du viol.

« Effectivement, il y a eu cas de viol à Gadha Woundou, samedi dernier. Selon ce qu’elle (la victime ndlr)nous a expliqué, c’est un conducteur d’un camion qui est tombé en panne non loin de la résidence de la femme. Ils ont donc organisé une veillée non loin de là pour passer un petit temps avec cette dernière. C’est là que les deux jeunes se sont retirés et selon eux, ils voulaient cueillir des oranges. La dame a dit que sa maman n’accepte pas que des oranges soient cueillies à cette heure tardive. Après un moment, ils se sont retirés et ont dit que la femme aurait été appelée par sa maman dans la maison. C’est en voulant répondre à cet appel de sa maman qu’elle a été maîtrisée par ces deux jeunes qui l’ont conduit dans un coin et un jeune s’est déshabillé pour mettre son t-shirt dans la bouche de la femme. C’est là qu’ils sont passés à l’acte. Quand nous avons appris la nouvelle, on a transporté la femme à l’hôpital préfectoral de Koubia pour une prise en charge. A l’heure où je vous parle,  elle est toujours à l’hôpital et suit son traitement. La victime est originaire de Lelouma et mariée à Gadha Woundou. Elle avait accouché des jumeaux. Et il y a de cela 4 mois depuis que ces jumeaux sont décédés », a-t-il expliqué.

Sélectionné pour vous :  Guinée forestière : Renforcement de capacités des acteurs des synergies de paix

Interrogé sur ce cas de viol, dame Fatoumata Binta Diallo, assistante à l’inspection régionale de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, a expliqué les circonstances dans lesquelles elle a appris ce viol.

« Ce matin, nous avons été informé de ce cas de viol à Gadha Woundou. Selon ce que notre représentant à Koubia nous a rapporté, ce sont deux jeunes qui sont frères au mari de la femme qui sont les présumés auteurs de ce crime. Donc, je vais m’adresser aux autorités pénitentiaires de Koubia de faire leur travail en gardant en toute sécurité ces présumés auteurs. Aux parents des filles, nous les invitons vraiment à sensibiliser leurs filles. C’est horrible ce que nous vivons à Labé avec ces cas répétitifs de viols », a-t-elle fustigé.

A rappeler que les deux présumés auteurs sont en détention à la gendarmerie de Koubia pour des fins d’enquête.

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...