Sélectionné pour vous :  Des manifestantes pro Alpha Condé condamnées à Kankan : la défense dénonce une décision "purement politique"

Labé : une quinquagénaire retrouvée morte à la gare routière de Daka2

Le Corps sans vie de Diaraye Diallo, âgée d’une cinquantaine d’années a été retrouvé à la gare routière de Daka2, dans la commune urbaine de Labé. La découverte est survenue dans la matinée de ce samedi, 14 octobre 2023. Et selon nos informations, c’est une femme qui souffrait d’une aliénation mentale depuis plusieurs années maintenant.

Sur les lieux, Maitre Aziz Sow, un responsable syndical de la gare routière de Daka2 est revenu sur les circonstances dans lesquelles cette femme a été retrouvée morte.

« C’est à 6H 30 que je me suis rendu sur les lieux pour mes activités habituelles. C’est ainsi que j’ai découvert ce corps sans vie allongé entre deux véhicules. C’est ici qu’elle passe la nuit. Elle est atteinte d’une démence. Mais malgré tout, elle est bien connue dans les parages. Elle passe tout son temps ici et nettoie régulièrement cette gare routière et ses environs. A cause de ça, elle a été approchée par tous les citoyens d’ici. On fait ce qu’on peut pour l’assister. Et ce matin, comme nous avons constaté qu’elle est décédée, nous avons informé nos responsables syndicaux. Eux-aussi à l’heure tour, ont informé les services de sécurité qui sont venus faire le constat », a-t-il indiqué.

De son côté, Hadiatoulaye Diallo, une dame interrogée par notre correspondant, a laissé entendre que la défunte souffrait de palu ces derniers jours. Et, elle a même été admise à l’hôpital, dit-elle.

« Elle vit ici depuis plus d’une année. Elle est sans abris et souffre d’une dépression mentale. Cette dame est âgée entre 45 et 50 ans. Chaque jour, elle se promène dans le marché pour puiser de l’eau avec une somme de 1000 francs guinéens. Et le soir, elle revient pour passer la nuit à la gare routière ici. Et ces derniers temps, il y a 4 à 5 jours, elle n’était pas bien portante. Elle faisait la toux et vomissait. C’est ainsi que j’ai attiré l’attention des chauffeurs sur son état. Après avoir fait une contribution, une somme de 70 000 a été obtenue. Et elle a été admise au centre de santé pour des soins. Elle souffrait de paludisme. Et après consultation, ils sont revenus avec des produits pharmaceutiques. Hier, je l’ai laissée à la gare routière où elle a l’habitude d’y passer la nuit. Et c’est ce matin, que j’ai été informé de son décès », a expliqué Hadiatoulaye Diallo, vendeuse à la gare routière de Daka2.

Sélectionné pour vous :  Surpeuplement à la prison civile de Labé : « Nous avons 308 détenus dans les différentes cales » (procureur de la République)

Au moment où on quittait les lieux, le corps avait été transporté à la morgue de l’hôpital régional de Labé par le commissariat centrale de police. Et jusqu’aux dernières nouvelles, aucun parent de la victime ne s’était encore présenté.

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...