Sélectionné pour vous :  Produits impropres à la consommation en Guinée : Aly Touré invite l’ONCQ à mener un contrôle dans les unités industrielles alimentaires du pays

L’ancien ministre Mamadou Taran Diallo sur la détention de Kassory et cie : « Qu’on les juge si on doit les juger »

Plus de deux ans après le coup d’État du 5 septembre 2021, l’ancien ministre de la l’Unité nationale et de la Citoyenneté, Mamadou Taran Diallo est sorti du bois pour reprendre la parole. Rencontré par un de nos reporters ce mercredi, 1er mai 2024, cet ancien cadre du régime d’Alpha Condé a saisi l’opportunité pour vider son sac.

Mamadou Taran Diallo qui dit assumer son passage à la tête du ministère de la Citoyenneté, croit que « je suis coupable et comptable de tout ce qui a été fait. Lorsqu’on parle aujourd’hui du bilan du professeur Alpha Condé, s’il faut y répondre, moi je suis prêt de ce côté. Puisque, je l’ai exercé. Parce que le pouvoir, il y a la responsabilité, la redevabilité et l’obligation aussi de rendre des comptes », déclare Mamadou Taran Diallo.

Par ailleurs, l’ancien ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté n’a pas manqué de rappeler certaines situations que son département a pu gérer pendant son passage.

« Quand nous avons visité les familles qui l’ont accepté, c’était très difficile parce que les gens nous disaient simplement, dîtes nous qui a tué notre enfant ? dîtes nous dans quelle circonstance notre enfant a été tué ? Nous avons aussi rendu visite aux blessés », a indiqué notre interlocuteur avant de parler de l’affaire Kassory Fofana et cie.

« Ce sont des collègues avec lesquels j’ai partagé le gouvernement et je demande le respect de la vie humaine. Qu’on les juge si on doit les juger. Qu’on leur montre les mobiles pour lesquels ils sont arrêtés et détenus. Qu’ils puissent se défendre devant un juge qui va leur accorder la liberté ou les condamner. Mais, sur la base des faits et de la justice », a-t-il martelé.

Sélectionné pour vous :  Manif des Forces Vives : situation toujours tendue sur l'axe Bambéto-Cosa, des renforts demandés par les agents de maintien d'ordre 

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...