Sélectionné pour vous :  Bras de fer entre les magistrats et Charles Wright: "Dans la situation où nous sommes, la boussole est en panne" (Dr Makanera) 

L’ancien Premier ministre guinéen prévient son successeur : « La Guinée a progressé, mais des progrès restent à faire en matière de civisme et de transparence »

Après 18 mois passés à la tête du gouvernement guinéen de transition, Dr Bernard Goumou a passé le témoin à son successeur jeudi, 29 février 2024. L’occasion a été mise à profit par le Premier ministre sortant de revenir brièvement sur les activités qu’il a menées à la tête de la Primature guinéenne.

A en croire le prédécesseur de Amadou Oury Bah, plusieurs progrès ont été réalisés : « Ce processus, cette vision axée sur une gestion moderne et dynamique demeure plus que jamais d’une extrême utilité pour notre pays qui aspire à l’émergence au bénéfice d’une société guinéenne désirant plus de services sociaux de base, davantage de démocratie participative, apaisée et inclusive et une attention particulière pour les citoyens les plus vulnérables. A notre prise de fonction, après un mois d’intérim à la Primature, nous nous étions engagé à mettre toute notre énergie au service de l’efficacité gouvernementale et à la réalisation de résultats concrets pour accélérer le processus de Transition », a déclaré l’ancien Premier ministre avant de poursuivre :

« Notre ambition était de répondre aux attentes des populations guinéennes pour leur bien-être, en exploitant pleinement les richesses de notre pays et le capital humain. Depuis le 5 septembre 2021, la Guinée a progressé, mais des progrès restent à faire en matière de civisme et de transparence. Pendant ces 18 mois nous avons été honorés de contribuer à bâtir les fondements de la nouvelle Guinée suivant les orientations du Président de la République, le Général Mamadi DOUMBOUYA. Nous n’avons aucun doute que votre sens élevé de l’État vous permettra de continuer l’édification promise par le CNRD, pour le bien de la Guinée et de ses populations à la base. »

Sélectionné pour vous :  Kabiné Komara ancien PM : "Les femmes doivent arracher leurs droits et ne pas attendre qu'on leur donne"

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

 

 

 

 

Laisser une réponse
Share to...