Sélectionné pour vous :  Réunion préparatoire des examens nationaux à Siguiri : Des responsables d'écoles privées refusent de prêter serment

Kindia : les stations-service reprennent l’approvisionnement en essence dans la ville (constat)

C’est un ouf de soulagement pour les détenteurs d’engins roulants. Après quelques jours de fermeture ordonnée par le gouvernement guinéen suite à l’incendie du dépôt d’hydrocarbures à Kaloum, de l’approvisionnement en essence a repris ce samedi, 23 décembre sur l’ensemble du territoire national.

À Kindia selon le constat de fait par notre correspondant, les activités ont effectivement repris dans les différentes stations-service. Mais malgré, certains détenteurs d’engins roulants dénoncent le manque d’organisation de la part des pompistes. C’est le cas de Fodé Keïta.

« Depuis 4H du matin, je suis là mais ça ne bouge pas. Aucune disposition n’est prise pour faciliter la desserte en carburant. Dans les conditions normales, comme ils savent que depuis quelques jours les stations sont fermées, il fallait mettre un mécanisme en place permettant aux uns et aux autres d’avoir le carburant sans problème. Pour ce faire, même si c’est une corde qu’il fallait attacher ici pour délimiter la station et mettre la sécurité à leur disposition pour discipliner les gens afin d’éviter la pagaille. Mais ça n’a pas été le cas. Ici, c’est la pagaille totale, rien ne bouge. Nous demandons aux autorités compétentes de prendre toutes les dispositions afin que les citoyens de Kindia soient servis en carburant », a-t-il lancé.

Rencontré à la station de Yeolé, Ibrahima Sory Camara, conducteur de tricycle s’est de son côté réjoui de la réouverture des stations-service, après près d’une semaine de galère.

« Nous sommes très contents de la reprise des travaux à la station parce que depuis quelques jours, on ne travaille pas. Moi, j’étais très touché hier quand j’ai vu nos maman marcher de Sondy jusqu’au centre ville aller-retour. Donc, nous disons merci au gouvernement pour cette initiative », a-t-il martelé.

Sélectionné pour vous :  Négociations tripartites : "Les 30% ne sont pas suffisants et il y a des points sur lesquels nous allons rediscuter" (Salifou Camara FSPE)

Par ailleurs, la circulation commence à reprendre son cours normal, après la reprise des activités dans les différentes stations d’essence de la ville des agrumes.

 

Kindia, Sam Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...