Sélectionné pour vous :  Labé: une quinquagénaire psychiatriquement défaillante retrouvée morte dans un puits, à Tarambaly

Pépé Balamou : « Pour remédier au déficit d’enseignants dans nos concessions scolaires, il faut recruter 30 000 enseignants »

Le déficit d’enseignants dans les concessions scolaires en Guinée reste une préoccupation majeure pour certains acteurs éducatifs et défenseurs du droit à l’éducation. Le secrétaire général du syndicat national de l’éducation tire la sonnette d’alarme sur le besoin de recruter les enseignants. Michel Pépé Balamou dit que pour résoudre ce problème, le gouvernement guinéen doit recruter au moins 30 mille enseignants titulaires.

Le syndicaliste fait cette sortie au moment où les enseignants contractuels sont dans la rue pour exiger leur intégration à la fonction publique et le paiement de leurs arriérés de salaire. A en croire Michel Pépé Balamou, il y a un manque à gagner dans les établissements d’enseignement publique en Guinée. Ce vide n’est rien d’autre que le manque d’enseignants de qualité selon lui. C’est pourquoi, il demande à l’État de faire face à ce problème en recrutant au moins 30 mille enseignants.

<< L’État a l’obligation de recruter. Puisqu’en 2019, le besoin s’élevait à 19 492 enseignants titulaires à recruter. D’autant plus que de 2011 à 2018 on a recruté 25 mille enseignants. De décembre 2021 à décembre 2022, on a mis à la retraite 8 000 enseignants sans recruter d’autres. Et cette année à partir du décembre, il y a des centaines d’enseignants qui doivent aller à la retraite, la liste même est sortie on les appelle les retraitables. On envoie les gens à la retraite, mais on ne recrute pas. Et quand c’est comme ça, ça créé toujours un trou. Et donc aujourd’hui, pour remédier au déficit d’enseignants dans nos concessions scolaires, il faut impérativement recruter 30 000 enseignants, ça c’est indiscutable. Ça veut dire que les 18 000 enseignants contractuels que nous avons, nous pouvons les absorber et que le besoin reste criard. Tant qu’on ne recrute pas 30 mille enseignants en Guinée, on ne parviendra pas à juguler la crise d’enseignants que le pays est en train de connaître aujourd’hui >>, a fait savoir le secrétaire général du SNE au micro de siaminfos.com.

Sélectionné pour vous :  Labé: une quinquagénaire psychiatriquement défaillante retrouvée morte dans un puits, à Tarambaly

 

Cheick Fantamadi pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...