Sélectionné pour vous :  Coordination des Fulbhés et Haali Pular : Elhadj Alseny Dalaba succède à feu Elhadj Ousmane "Sans loi"

Le ministre du Budget à l’occasion de l’an 65 de l’armée: « Que l’armée soit l’armée du peuple et que… »

1er Novembre 1958, 1er Novembre 2023, cela fait exactement 65 ans jour pour jour que l’armée guinéenne a été créée. Dans la troisième région militaire de Kankan, les forces de défense et de sécurité ne sont pas restées en marge de la célébration de cette date historique. C’était en présence des autorités locales et le ministre du Budget que les hommes en tenue ont commémoré ce jour spécial.

Prenant la parole Dr Lanciné Condé, ministre du Budget est longuement revenu sur le rôle qu’ont joué les forces de défense et de sécurité dans l’émergence de la Guinée depuis son indépendance avant de formuler quelques recommandations auprès des hommes en uniforme.

« Nous avons décidé de faire une tournée auprès de nos services. Nous savions que cette tournée allait coïncider à la fête des forces armées, notre outil principal qui nous a permis d’avoir 65 ans. Tout le monde se souvient du contexte dans lequel la jeune Guinée a été indépendante. Sans les forces armées guinéennes, nous n’aurions pas été là aujourd’hui en tant que pays, en tant que République dans les limites du jour de la proclamation de l’indépendance. Lorsque cet événement vous trouve quelque part, c’est un devoir de vous joindre aux forces armées pour fêter, pour être en communion avec elles. Le message à retenir est venu du commandement militaire et ce message était que les forces de défense et sécurité avaient la charge de la protection de nos frontières d’abord, mais aussi ils avaient le devoir d’être un exemple pour qu’à jamais notre nation, notre raison d’être qui a été choisie comme le thème de cette année soit une réalité. Que l’armée soit l’armée du peuple et que l’armée permette de guider dans le sens de la réussite et de l’atteinte du niveau de développement souhaité de ce pays », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  Jour du déferlement humain sur Conakry : "On demande à chacun d'occuper le rond-point le plus proche de lui"

Il faut rappeler que juste après son message, le ministre a poursuivi sa mission sur Faranah.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com.

Laisser une réponse
Share to...