Sélectionné pour vous :  CAN 2023 : « On va mettre en place une stratégie de préparation avec Kaba Diawara » (Béa Diallo)

Accès à l’eau et à l’Internet en Guinée : d’importants accords de prêt et de financement examinés et adoptés par les conseillers nationaux

Les conseillers nationaux étaient en session plénière ce mardi, 26 mars 2024 à l’hémicycle du palais du peuple. L’objectif était de procéder à l’examen et à l’adoption des accords ci-après :
L’Accord de Prêt relatif au financement de la mise en œuvre du programme « West Africa Digital Intégration Program », signé le 14 décembre 2023 entre l’Association Internationale de Développement (IDA) et la République de Guinée, d’un montant de soixante millions de dollars américains (60 000 000 USD), les Accords-cadres, prêt et mandat, relatifs au financement du Projet d’Approvisionnement en Eau Potable et d’Assainissement en Milieu Rural, dans les Régions de la Moyenne et Haute Guinée, signés le 9 novembre 2023.

Ces accords ont été tous initiés par le ministère de l’Économie et des Finances. En ce qui concerne le premier qui s’inscrit dans le cadre du financement d’intégration régionale du numérique pour un montant de 60 millions de dollars américains, le ministère bénéficiaire est celui chargé des Postes, Télécommunications et de l’économie numérique a-t-on appris dans le briefing du président du CNT. Selon le rapporteur de la Commission du plan, des affaires financières et de contrôle budgétaire, il s’agit d’un programme regional qui dans sa phase pilote, concerne quatre pays à savoir :

« La Republique de Guinée, la Guinée Bissau, la Mauritanie, la Gambie. Son objectif principal est d’accroître l’accès et l’utilisation du haut debit a l’e chelle regionale Ouest-Africaine, notamment dans les pays ou Etats bénéficiaires du programme au sein de cette région ou sous-région, et in fine, de promouvoir l’intégration d’un marché numérique unique en Afrique de l’Ouest », a fait savoir Honorable Gilbert Andéga Camara.

Sélectionné pour vous :  Médias: Colette Baudais, la fondatrice de la radio renaissance FM est décédée

Concernant le deuxième accord, son financement vise à fournir un accès durable à l’eau potable pour environ 915
000 personnes et un accès sécurisé à l’assainissement pour environ 1000 ménages vivant dans les zones rurales des régions de la Haute et Moyenne Guinée d’ici 2029.

Selon le rapporteur pour la circonstance, les principaux résultats attendus de la mise en œuvre de ce projet sont :

« Produits (d’ici 2029) :
✓90 systèmes d’alimentation en eau potable (AEP) construits et fonctionnels ;
✓500 forages réalisés, équipés de pompes à motricité humaine et fonctionnels ;
✓750 forages réhabilités, équipés de pompes à motricité humaine et fonctionnels ;
✓1 000 latrines familiales construites ;
✓400 latrines publiques construites ;
✓2 445 agents des services des points d’eau formées, dont 41 % de femmes;
✓700 000 personnes touchées par les campagnes de sensibilisation sur les
bonnes pratiques d’hygiène, y compris 400 000 femmes.
•Résultats (d’ici2035) :
✓le volume d’eau potable produit et distribué par jour augmentera de 17 000 m3
par jour ;
✓1 210 nouveaux emplois seront créés, dont 60 % de femmes ;
✓le pourcentage de la population des zones cibles du projet touchée par des
maladies d’origine hydrique sera réduit de moitié ;
✓91 500 ménages auront accès à des systèmes d’AEP ;
✓1 000 ménages auront accès à des systèmes d’assainissement améliorés », rapporte honorable Mohamed Kaba.

En détail, ce projet couvrira quatre régions administratives : Mamou, Labé, Faranah et Kankan. Après lecture des rapports relatifs à ces accords cités ci-haut, les conseillers nationaux ont à l’unanimité procédé à leur adoption.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...