Sélectionné pour vous :  Évasion de 6 détenus à la maison d'arrêt de Beyla : Charles Wright suspend un garde pénitentiaire et ordonne sa radiation... 

Siguiri: saisie d’une forte somme d’argent, une grande quantité de chanvre indien et des armes à feu

Les forces de défense et de sécurité ont procédé ce mercredi, 1er novembre 2023 à la présentation à la presse locale des objets saisis dans les mains des présumés bandits. Il s’agit entre autres d’une somme de 96 millions 700 milles francs guineens, de la drogue, une grande quantité de chanvre indien, des armes à feu, des armes blanches et des gris-gris. Selon nos informations, cette saisie a été rendue possible grâce à la synergie d’actions entre les hommes en uniforme et les citoyens dans le cadre de la patrouille dans la préfecture de Siguiri.

Très heureux de cette opération, le préfet de Siguiri le Docteur Maramani Cissé a invité les forces de l’ordre et de sécurité à encore redoubler d’efforts.

 »Je suis vraiment très heureux de cette saisie importante de ces objets nuisibles dans la préfecture de Siguiri. Je comprends mieux que nos hommes en uniforme sont sur pieds et avec beaucoup de détermination dans le cadre de la lutte contre le grand banditisme dans notre préfecture. Malgré tous ces efforts qui sont en train de porter fruits aujourd’hui, cependant je leur demande une fois encore à redoubler d’efforts pour mettre hors d’état de nuire toute personne qui tentera de faire un acte ignoble sur le territoire de Siguiri », a déclaré le préfet de Siguiri.

De son côté le commandant du camp d’infanterie de Siguiri, colonel Abdoulaye Touré a réitéré l’engagement des forces de défense et de sécurité à lutter efficacement contre le grand banditisme à Siguiri.

 »Vous avez vu déjà les fruits de notre patrouille qu’on a organisée entre nous les hommes en uniforme. Nous rassurons une nouvelle fois la population de Siguiri que nous allons continuer oeuvrer dans le sens afin de mettre un terme au banditisme galopant à Siguiri. Nous lançons par la même occasion un appel pressant à l’endroit des citoyens de siguiri de continuer toujours à nous fournir des informations qui pourraient nous aider à démanteler tous les réseaux de malfrats dans la préfecture de Siguiri « , a laissé entendre le commandant du camp d’infanterie.

Sélectionné pour vous :  Nouvelle constitution pour la Guinée : "Elle semble être taillée sur mesure", selon Dr Édouard Zoutomou Kpogomou 

Pour sa part, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Siguiri a promis d’organiser dans les mois qui suivent le procès de ces mis en cause.

 »Aujourd’hui grâce à la synergie d’actions entre les hommes en uniforme dans le cadre de la lutte contre le banditisme à Siguiri, nous avons pu mettre aux arrêts 8 personnes dont une femme. Ces interpellations sont intervenues dans la sous-préfecture de kintinian et ses deux districts à savoir : Setiguiya et Boukaria. Donc cela veut dire que le banditisme est encore plus développé dans les villages que dans la commune urbaine de Siguiri. Déjà, nous rassurons nous aussi la population que nous allons dans les mois qui suivent, organiser le procès de ces mis en cause. Et la presse sera invitée pour que la population soit suffisamment informée de ce qui va se passer », a martèlé le procureur.

Il faut rappeler que ces mis en cause au nombre de 8 sont placés sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt de Siguiri, en attendant l’ouverture de leur procès. La quantité de drogue et chanvre indien sera incinérée d’ici le mois de décembre, apprend-on.

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...