Sélectionné pour vous :  Le suicid£, "fait social qui découle de la désintégration" : tout savoir sur les causes de ce phénomène avec le Sociologue Lamine Camara (interview)

Le nouveau Premier ministre guinéen martèle : « C’est aujourd’hui que commence le vrai travail »

Dans l’après-midi du mardi, 27 février 2024, le chef de la junte guinéenne a nommé Bah Oury comme Premier ministre. Cette nomination intervient plus d’une semaine après la dissolution du gouvernement qui était conduit par Dr Bernard Goumou.

Dans une sortie médiatique ce mercredi, 28 février courant, le promu s’est montré clair : « C’est aujourd’hui que commence le vrai travail, et je pense que cela va permettre d’éclaircir les grandes lignes qui nous aideront à communiquer de manière beaucoup plus explicite avec la population guinéenne sur les grands axes que nous devrons suivre, avec l’assentiment du Président de la République, le Général Mamadi DOUMBOUYA. Ainsi, nous pourrons apaiser, restaurer la confiance et redonner de l’espoir à nos compatriotes qui se sentent un peu désorientés ces derniers temps. Dans des périodes difficiles, il faut faire preuve de responsabilité et aller dans le sens d’un apaisement qui permet d’aborder les problèmes jusqu’au bout avec sérénité. Cela évite au pays d’être régulièrement plongé dans des tensions multiples, qui conduisent à prendre des décisions à l’emporte-pièce, potentiellement dommageables pour l’avenir de la Guinée et de ses populations », a-t-il martelé avant de poursuivre :

« Si tout le monde se donne la main dans un calme responsable, on peut avancer, et la Guinée a la capacité d’aller de l’avant », a dit Bah Oury qui dit compter sur la forte capacité de résilience et de solidarité des Guinéens pour les inviter à utiliser :

«Ces valeurs que nous avons constatées à la suite de l’incendie du dépôt de carburant de Coronthie, pour redonner de l’élan dans le sens de ramener la quiétude. L’engagement collectif, afin que la Guinée puisse sortir la tête de l’eau », rapporte le service de communication de la Primature.

Sélectionné pour vous :  Un membre des forces sociales titille le CNRD : "Aujourd'hui, nos droits sociaux, économiques et culturels, tout est bafouillé"

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

 

Laisser une réponse
Share to...