Sélectionné pour vous :  Problème d'électricité en Guinée : la junte veut se diriger vers l'énergie solaire dans les mois à venir

Le PM Bah Oury aux acteurs socio-politiques : « La Guinée a besoin d’apaisement, d’une profonde décrispation »

Nommé récemment par le chef de la junte guinéenne, le nouveau Premier ministre multiplie les rencontres avec les acteurs socio-politiques du pays. Conscient sans nul doute de l’immensité de la tâche qui l’attend, le patron du palais de la Colombe joue la carte de l’apaisement.

Interrogé la semaine dernière par un média étranger, Amadou Oury Bah a envoyé un message d’unité à tous les acteurs :

« La Guinée a besoin d’apaisement, d’une profonde décrispation. La libération de M. Pendessa (secrétaire général du Syndicat des Professionnels de la Presse de Guinée ndlr) est une procédure judiciaire où le gouvernement n’a pas une prise directe et ne doit pas interférer dans le cours normal des procédures judiciaires. Nous avons intérêt dans le contexte actuel à faire en sorte que le climat pour le climat politique et social s’apaise, puisque nous devons faire face à beaucoup de défis liés à des situations calamiteuses comme l’explosion du dépôt de carburant. Une demande sociale qui est restée pendant très longtemps insatisfaite et qui est en train de remonter en scène, aggravée par le fait que cette inflation mondiale a un impact sur la vie des Guinéens qui ont du mal à joindre les deux bouts », a-t-il martelé chez nos confrères de RFI.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Fête de la monnaie guinéenne : ces engagements du Gouverneur de la Banque centrale
Laisser une réponse
Share to...