Sélectionné pour vous :  Risques d'une nouvelle explosion à Kaloum? Faux! "Ces informations sont totalement infondées" (gouvernement)

Le Préfet de Mali va-t-il continuer à snober la justice ? « Il va comparaître volontairement ou par contrainte », prévient Charles Wright

Poursuivi pour des faits présumés de détournement de fonds publics, le Lieutenant colonel Manson Sangala Camara, Préfet de Mali n’a toujours pas répondu à la convocation de la justice. Un mandat d’amener a été même décerné contre lui le 08 juin dernier par le juge de paix de Mali. Malheureusement, ce mandat souffre toujours d’exécution.

Interpellé sur le sujet ce jeudi, 15 juin 2023, le ministre de la Justice et des droits de l’homme rassure que le mis en cause va répondre de gré ou de force à la convocation de la justice, puisque dit-il, personne n’est au-dessus de la loi.

« Puisque le mandat d’amener lui a été décerné, ce prefet de Mali viendra devant le tribunal. Je suis formel là-dessus. Je vous donne ma parole, il va comparaître volontairement ou par contrainte. Il y a des hauts gradés aujourd’hui qui sont en détention parce qu’ils ont failli. On ne peut pas dire que parce qu’on est Directeur ou Préfet, qu’on ne doit pas répondre à une convocation. Ce n’est pas possible », a dit Alphonse Charles Wright sur Espace FM dans l’émission « Les Grandes Gueules ».

A noter que le Préfet Lieutenant colonel Manson Sangala Camara est poursuivi dans deux procédures différentes. L’une a été formulée contre lui par l’association des maires de Guinée concernant des fonds qu’il aurait perçus de la commune urbaine de Mali, alors qui lui n’étaient pas destinés. La deuxième procédure concerne la mine d’or de Niafou, un district situé dans la sous-préfecture de Balaki où il est cité comme complice par un inculpé en détention.

Sélectionné pour vous :  Samedi d'assainissement: les autorités communales de Matoto assainissent quelques établissements scolaires

 

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...