Sélectionné pour vous :  Cas Fonikè Menguè et cie : la défense révoltée contre les agissements des juridictions chargées du dossier (déclaration)

Le secrétaire général du SPPG bande ses muscles contre le ministre Gaoual: « Politiquement, il est fini comme ça »

Décidément, rien ne va plus entre le syndicat des professionnels de la presse de Guinée et le ministre porte-parole du gouvernement, Ousmane Gaoual Diallo. Très remonté contre le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Économie Numérique qui dans une de ses sorties a banalisé les violences à l’endroit des journalistes lors de la marche du 16 octobre 2023, le secrétaire général du SPPG prédit la chute de Ousmane Gaoual Diallo.

A en croire Sékou Jamal Pendessa Ousmane Gaoual Diallo est déjà fini sur le plan politique.

« Nous réitérons notre désolation par rapport à l’attitude du ministre Gaoual qui a banalisé ce qui est arrivé à des journalistes. On ne peut pas voir des gens comme Ibrahima Foulamori Bah qui a le cou fracturé et on vient dire que y a pas eu de violences. Et puis des femmes aussi. Dans une vidéo, vous entendez les cris de Mariama Bhoye Barry de Cavi médias, un cri de détresse. Cela n’a pas secoué la conscience de Ousmane Gaoual Diallo. Il joue avec les femmes mais nous on est choqués. Mais, on sait que politiquement, il est fini comme ça. Il va faire la chute. Qui joue avec l’honneur et la dignité des femmes va chuter, y a pas de sacrifice pour ça. Gaoual, c’était la ligne rouge qui lui restait, c’est pourquoi on n’a même plus de soucis. Il suffit juste de lui donner un coup, il va tomber. Ce n’est plus un adversaire sérieux », lâche le secrétaire général du SPPG.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Guinée : le mouvement syndical hausse le ton et exige la restitution pure et simple des agréments et des licences des médias
Laisser une réponse
Share to...