Sélectionné pour vous :  Fin des négociations tripartites : le gouvernement, le mouvement syndical et le patronat signent le fameux protocole d'accord

Moussa Doré: « L’éducation guinéenne est malade, il faut la soigner »

Alors que les autorités parlent d’avancée dans le secteur de l’éducation, nombreux sont ces acteurs de la vie politique et sociale qui estiment encore que l’éducation guinéenne est malade. C’est le cas du président du collectif des professionnels de l’éducation.

Interrogé sur le bilan dans le secteur de l’éducation, Moussa Doré se dit insatisfait de la gestion du système éducatif guinéen. A l’en croire, le système éducatif guinéen est de nos jours sous perfusion.

« Il faut être à Conakry pour penser que toutes les écoles guinéennes fonctionnent comme Conakry. Vous allez à l’intérieur du pays, vous voyez comment les enseignants vivent, vous voyez comment sont les écoles, vous vous dites que l’État n’existe pas. À date, vous avez des écoles en hangar, les écoles où les enseignants vivent avec des chimpanzés dans la préfecture de Koubia. Des écoles où il n’y a que des enseignants contractuels qui sont à la fois responsables et en même temps donnent des cours. Y a des écoles qui sont inaccessibles. Donc pour nous, l’éducation guinéenne est malade, il faut la soigner », regrette Moussa Doré.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Fin des négociations tripartites : le gouvernement, le mouvement syndical et le patronat signent le fameux protocole d'accord
Laisser une réponse
Share to...