Sélectionné pour vous :  Incarcération de Dr Ibrahima Kassory Fofana et cie : pour Marc Yombouno, "trop c'est trop"

Faranah: une importante quantité de produits pharmaceutiques saisie dans un véhicule en provenance de Conakry

Les forces de défense et de sécurité multiplient les efforts dans le cadre de la lutte contre la vente illicite des produits pharmaceutiques à Faranah. Grâce à la coopération avec les citoyens, la Brigade Anti Criminalité numéro 20 de Faranah est parvenue à saisir 104 cartons de produits pharmaceutiques composés d’omeprazol et orasel. La présentation de ces produits a lieu ce samedi, ce week-end passé au Tribunal de première Instance de Faranah.

A sa prise de parole, le procureur Ibrahima Sory Touré est revenu sur les circonstances dans lesquelles, ces produits pharmaceutiques ont été saisis.

« C’est dans la nuit du vendredi à samedi aux environs de 2 heures du matin que les services de la Brigade Anti criminalité à l’occasion de la patrouille, ont saisi le véhicule rempli de produits pharmaceutiques en provenance de Maréla pour Kissidougou. Aussitôt qu’ils ont saisi ces produits, nous avons été informés et nous avons demandé à ce que le véhicule et le chauffeur soient transportés à leur niveau. C’est ce qui fut fait. Ce matin, on a appelé la presse pour être témoin de cette saisie. C’est des produits pharmaceutiques saisis, même s’ils sont propres à la consommation mais ils ne sont pas vendus par les professionnels. Or, la loi portant sur la pharmacie en son article 55, dispose clairement que nul ne peut exercer la profession de pharmacien titulaire s’il n’est agréé par l’administration de la santé. Donc ceux qui commercialisent là ne sont pas agréés par l’administration de la santé », dit-il.

Interrogé par notre correspondant, Falil Bakayoko, le chauffeur qui convoyait ces produits a fait savoir:

Sélectionné pour vous :  Négociations tripartites : le mouvement syndical menace de claquer la porte d'ici le jeudi prochain si ...

« Je quittais Conakry, mon patron m’a appelé qu’ il y a un véhicule en panne et qui porte des bagages que je vais passer prendre ces bagages à Maréla. J’ai pris ces bagages et arrivé à Souleymania, c’est là-bas que l’équipe de la BAC est venue nous trouver. Elle nous a pris pour nous conduire à la justice », a-t-il expliqué avant que le propriétaire du véhicule ne renchérisse:

« Vendredi, je suis resté en ville ici, un propriétaire de véhicule m’a appelé quand mon véhicule quittait Conakry pour me dire que mon véhicule est à côté de lui, de l’aider à transporter ses produits à Kissidougou. On est tombés d’accord et j’ai dit au chauffeur d’envoyer ces produits à kissidougou. C’est ainsi que des agents de la BAC les ont arrêtés à l’entrée de Faranah. Ils ont contrôlé le véhicule et ont vu qu’ils y a des produits pharmaceutiques dedans. Je demande pardon aux autorités pour me retourner mon véhicule. Je ne savais pas si c’était des produits pharmaceutiques », a-t-il indiqué.

 

Faranah, Fanta Lancinet Keita, pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...