Sélectionné pour vous :  Promulgation de la loi portant statut particulier de l'enseignement supérieur: la grande satisfaction du SG du SNAESURS

Mamou: des grenades, 3 PMK, 2 motos, des machettes et gri-gri appartenant aux coupeurs de route, saisis par les services de sécurité 

La Gendarmerie régionale de Mamou à travers la brigade de recherche a mis la main le week-end dernier sur un important lot d’armes et engins des présumés coupeurs de route. Selon nos informations, l’opération a eu lieu dans une concession à Tamagaly, sur la nationale Kindia Mamou, suite à une tentative d’attaque à main armée. Ces objets saisis composés de grenades, des armes de guerre et autres, ont été présentés à la presse ce lundi, 4 décembre 2023.

Devant des hommes de médias, le lieutenant Lancey Diawara, commandant de la brigade de recherche de Mamou est revenu sur les circonstances dans lesquelles

« C’était dans la nuit du samedi 02 décembre 2023, à partir de 23 heures qu’un motard a été tiré par des individus inconnus qui étaient à bord de cette Mazda que vous voyez ici. Et directement, l’information a été remontée à l’autorité qui a pris des mesures pour freiner leur progression. C’est ainsi qu’ils ( présumés auteurs) sont partis se retrancher dans leur base. Donc, on a reçu l’autorisation de procéder au bouclage de la zone. Le lendemain, la BR est partie pour une perquisition domiciliaire qui nous a permis de mettre main sur 3 PMK avec les chargeurs bien garnis, deux fusils de fabrication locale calibre 12, des machettes, des grigris, deux motos, une voiture et 6 Grenades offensives », a-t-il expliqué.

Dans son intervention de circonstance, le directeur de cabinet du gouvernorat de Mamou a salué la bravoure des services de défense et de sécurité avant d’inviter la population de la ville carrefour à collaborer avec ces derniers.

« C’est au nom de monsieur le gouverneur de la région administrative de Mamou, le colonel Aly Badra Camara que je prends la parole pour féliciter très sincèrement les services de défense et de sécurité, mais aussi inviter la population à la collaboration. Je suis sûr qu’avec ça, la population aura un acquis de conscience », a martelé Almamy Simbaly Camara.

Sélectionné pour vous :  Urgent : des enseignants contractuels de l'intérieur rejettent la décision de renoncer aux arriérés de salaire pour la fonction publique locale

Les présumés bandits quant à eux, sont toujours en fuite. Aux dires du commandant de la brigade de recherche de Mamou, une enquête est déjà ouverte afin de présenter dans les prochains jours les mis en cause.

Mamou, Saidou Kourouma pour Siaminfo.com

Laisser une réponse
Share to...