Sélectionné pour vous :  Un militant de l’UFDG au colonel Doumbouya : « je vous demande humblement, Colonel, de ne pas vous laisser emporter par le pouvoir et la richesse »

Manque d’eau à l’école primaire de Dambata( Labé) : « Les élèves vont au marigot pour s’approvisionner »

L’école primaire de Dambata située dans la commune rurale de Hafia est dans un état de dégradation très avancé. Pour un effectif de plus de 200 élèves, cet établissement compte six groupes pédagogiques. Sur les 6 salles de classe, seules 3 salles de classe sont dans un bon état.

A cela, s’ajoute le difficile accès à l’eau pour les apprenants qui sont obligés parfois d’aller au marigot pour s’approvisionner, selon le directeur de ladite école.

Interrogé par notre correspondant, Abdoulaye Mairie Diallo a d’abord déploré cet état de fait avant d’apporter des précisions.

« L’école primaire de Dambata compte six groupes pédagogiques pour un effectif de plus de 200 élèves. Nous avons 6 classes dont 3 en bon état, et les trois autres ne le sont pas. Il y a quelque temps, une ONG avait rénové trois salles de classe. Et malheureusement, l’ancien bâtiment où se trouvent les trois autres salles de classe n’a pas été rénové. Les tôles sont usées, le mur du bâtiment est fissuré et je ne peux pas prendre ce risque d’installer les élèves dans ces salles de classe. Si rien n’est fait d’ici la prochaine saison pluvieuse, les trois classes risquent de tomber. Vu l’état de ces salles de classe, nous étions obligés de fusionner les groupes pédagogiques pour en arriver à des classes multigrades. Mon bureau aussi est tellement restreint que j’ai parfois du mal à bien mener mes activités », a-t-il expliqué.

Poursuivant, le directeur de l’établissement a fait cas d’un manque criard de manuels scolaires et les difficultés d’accès à l’eau que rencontrent les élèves.

Sélectionné pour vous :  Ousmane Gaoul prend Cellou Dalein Diallo à contre-pied: « Il a une part de responsabilité dans tout ce qui arrive dans ce pays »

« Pour ce qui est de l’eau, nous n’avons pas de robinet, ni un forrage. Les élèves vont au niveau des marigots pour s’approvisionner et parfois au niveau des forrages qui sont très éloignés de l’école. Nous n’avons pas de documents pédagogiques et le peu qui est là est chiffonné. Néanmoins pour les enfants de la 6e année, j’ai exigé à ce que les parents achètent les documents pédagogiques pour leur permettre de préparer l’examen d’entrée en 7ème année. Je lance un appel d’abord au maire de Hafia qui est natif de Dambata et aux ressortissants pour la rénovation des trois salles de classe », a-t-il lancé.

 

Labé Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...