Sélectionné pour vous :  Plainte contre Charles Wright : Sékou Koundouno demande aux Magistrats guinéens de se "réveiller"

Marcel à la barre: « Si c’était pas l’intervention de Toumba à la clinique Ambroise Paré, Tiegboro allait me sentir »

C’est un capitaine Marcel Guilavogui prêt à faire descendre le capitaine Moussa Dadis Camara et le colonel Moussa Tiegboro Camara aux enfers qui a comparu ce mercredi, 12 juillet 2023 au tribunal de première instance de Dixinn. Dès l’ouverture de l’audience avec la prise de parole du ministère public, l’ex garde du corps de l’ancien chef de la junte a été emmené à répondre aux questions liées à sa participation au massacre de 157 personnes au stade de Conakry en 2009.

Questionné sur les raisons qui l’ont motivé à brandir des grenades à la clinique Ambroise Paré où des leaders blessés au stade devraient être admis, le capitaine Marcel Guilavogui fait savoir que c’était à cause du colonel Moussa Tiegboro Camara. A l’en croire, l’ex secrétaire d’État chargé de la lutte contre la drogue et le crime organisé a été en grande partie, celui qui a conduit Dadis Camara sur le mauvais chemin.

« La motivation pour sortir les grenades contre le Colonel Tiegboro Camara, c’était parce qu’il a trahi. C’est lui et autres qui ont mis le pouvoir de Dadis à l’eau. Si c’était pas l’intervention de commandant Toumba ce jour-là à la clinique Ambroise Paré, le colonel Tiegboro allait me sentir », a-t-il indiqué à la barre du tribunal du juge Ibrahima Sory II Tounkara.

Pour l’heure, l’audience est suspendue à la demande du capitaine Marcel Guilavogui, qui est à son troisième jour de comparution.

 

A suivre!

 

Bah Mohamed pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Déferlement humain du SPPG sur Conakry : Un important dispositif sécuritaire mis en place au rond-point de Cosa
Laisser une réponse
Share to...