Sélectionné pour vous :  CRIEF : l'affaire Souleymane Traoré renvoyée au 17 juillet prochain pour les réquisitions et plaidoiries

Mort d’un détenu à la prison Kindia : Les précisions du procureur de la République

Le procureur près le tribunal de première instance de Kindia a apporté des précisions ce lundi, 18 mars sur la mort d’un père de famille détenu à la prison civile de Kindia. Selon lui, C’est suite à un conflit domanial de 84 hectares opposant 2 familles à Koliagbé dans la sous-préfecture de Friguiagbé située à 15 kilomètres de la commune urbaine que le défunt a été placé sous mandat de dépôt.

Après quelques mois de détention, Naby Camara a rendu l’âme dans des conditions peu connues par les membres de sa famille. Chose qui a mis ces derniers en colère, même si le procureur indique que le défunt souffrait d’insuffisance rénale à la phase terminale.

« Naby Camara était malade. Il a été évacué à l’hôpital régional Alpha Oumar Diallo de Kindia où il a succombé. Il souffrait d’une insuffisance rénale au niveau terminal. Mais bien avant, quand il est tombé malade et qu’il n’est pas encore jugé, j’ai informé sa famille de venir le chercher pour l’évacuer à Conakry pour les soins mais personne n’est venu sauf ses 2 femmes. Donc, on est resté dans ça et finalement il a rendu l’âme dans la nuit de samedi à dimanche à l’hôpital régional », a laissé entendre Damou Camara.
La mort de Naby Camara a provoqué la colère des membres de sa famille qui se seraient livrés à la destruction de certains biens de l’autre famille, ajoute le procureur.

« Suite à la colère, la famille Camara a incendié la maison de Monsieur Diallo, incendié sa plantation, brûlé son tracteur et détruit plusieurs autres objets pour venger la mort de leur frère. Mais les violences qui se sont passées là-bas ne seront pas pardonnées », a-t-il dit.
Des agents des forces de l’ordre ont été déployés sur le terrain pour calmer la situation. Par ailleurs, le procureur Damou Camara indique que tous ceux qui sont liés à ces faits seront interpellés. Et pendant ce temps, le corps du défunt se trouve à la morgue de l’hôpital régional de Kindia.

Sélectionné pour vous :  Des travailleurs de Cis médias battent le pavé: "Ça fait 18 mois qu'on ne perçoit pas de salaire"

Selon une source proche du dossier, la famille de Naby Camara aurait posé des conditions pour récupérer le corps.

 

Kindia, Sam Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...