Sélectionné pour vous :  Guinée : 16 millions de litres de carburant en route pour minimiser la crise

Mort par noyade de six candidates au CEE à Kouroussa : la CNEG « attristée » par le drame

Le secteur éducatif guinéen est en deuil depuis ce dimanche, 04 juin 2023. Cela fait suite à la mort par noyade de 6 jeunes filles candidates, en partance pour leur centre d’examen, dans la sous-préfecture de Kourala. Un drame qui ne laisse pas indifférent la coordination nationale des enseignants contractuels de Guinée. Dans une déclaration rendue publique, ce lundi, 05 juin 2023, le coordinateur général de cette structure a, au nom de sa base, présenté ses condoléances à la famille éducative, mais aussi aux familles biologiques de ces jeunes filles.

La nouvelle de ce drame a provoqué une grande tristesse et consternation au sein du secteur éducatif guinéen, de telle sorte le ministre en charge de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation a sollicité une minute de silence dans tous les centres d’examen lors du lancement des premières épreuves ce lundi sur toute l’étendue du territoire national. Ce qui fut fait à travers les délégations qui se sont mobilisées pour la circonstance. La même tristesse est vivante chez les enseignants contractuels de Guinée. Ainsi, leur coordinateur s’est adressé aux familles éducatives et biologiques de ces enfants.

<< Le Bureau exécutif de la coordination nationale des enseignants contractuels de Guinée présente ses sincères condoléances au peuple de Guinée, à la famille éducative guinéenne et à la famille biologique des (6) jeunes filles candidates de la sous-préfecture de Kourala dans la préfecture de Kouroussa disparus tragiquement par noyade en rejoignant leurs centres d’examen du Certificat d’études Elémentaire (CEE). Nous prions le tout puissant Allah d’accorder le paradis aux âmes des anges disparus à la fleur de l’âge. Qu’ils reposent éternellement en paix! >>, a lancé Alseny Mabinty Camara.

Sélectionné pour vous :  Cinq des évadés de prison de Pita ont-ils été arrêtés ? Le procureur de la République y apporte un démenti

 

Cheick Fantamadi pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...