Sélectionné pour vous :  Exécution des activités liées au chronogramme de la transition: "On constate un retard", dixit Ange Gabriel Haba

Négociations tripartites: le gouvernement passe à 35%

De 30%, le gouvernement est passé à 35% dans le cadre de l’augmentation de la valeur monétaire du point d’indice salarial. C’était suite à la rencontre de ce samedi soir qui a mobilisé la commission syndicale de négociations au ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation.

On peut dire sans nul doute de se tromper qu’il s’agit de l’avant dernière ligne droite de ces négociations entre le gouvernement, le patronat et le mouvement syndical. Encore pour la soirée de ce samedi, le gouvernement a montré sa volonté de barrer la route à la crise projetée par le mouvement syndical qui a menacé d’aller en grève si rien n’est fait par le gouvernement pour passer à l’augmentation de la valeur monétaire du point d’indice. En effet le gouvernement est passé de 30% à 35% nous indique le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation.

« Le gouvernement a fait une nouvelle augmentation de 5%, donc de 35% désormais, échelonné à la façon suivante : à la loi de finances initiale de 2024, le gouvernement prendra en compte 20%, à la loi de finances rectificative également en juillet 2024, 05%, à la loi de finances initiale de 2025, 05% et à la loi de finances rectificative de 2025, 05%. Ce qui fera 35% que nous avons soumis avec doléances à nos camarades syndicalistes, qu’ils acceptent d’aller encore une fois sur cette base », a annoncé Mory Condé.

Le mouvement syndical est-il satisfait de cette autre proposition du gouvernement ? Rien n’est sûr pour l’instant selon le président de la commission syndicale de négociations. Selon Abdoulaye Barry, ils vont rendre le compte à la base.

Sélectionné pour vous :  Siguiri: un jeune conducteur de taxi-moto grièvement blessé au cou par des bandits lourdement armés

« Nous avons dit au gouvernement que nous avons pris acte et que nous allons rendre compte à la base », a-t-il laissé entendre.

Oui ou non c’est la fin des négociations sur ce point entre le gouvernement et le mouvement syndical, attendons de voir jusqu’au lundi prochain pour voir si les deux parties vont passer à la signature d’un protocole d’accord dans ce sen.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...