Sélectionné pour vous :  Dre Makalé Traoré : "Nous suivons la situation pour l’atteinte des objectifs du retour à l’ordre constitutionnel"

Salifou Camara s’interroge sur une des décisions du ministre du travail : « le ministre demande à tout le monde de se virer, on doit se demander pourquoi? »

La décision entre en vigueur à partir de ce mois de janvier, 2024. Selon le ministre du Travail et de la Fonction Publique, aucun fonctionnaire guinéen ne sera désormais payé par billetage. Julien Yombouno exige à tous les agents publics de creer des comptes bancaires. Cependant selon le secrétaire général de la fédération syndicale professionnelle de l’éducation, la création d’un compte bancaire n’est pas une obligation pour un travailleur.

Interrogé par rapport à cette autre décision du ministre guinéen du Travail et de la Fonction Publique, Salifou Camara indique que la création d’un compte bancaire ne s’impose pas à un travailleur qui fait correctement son travail. Le secrétaire général de la FSPE dit clairement qu’il ne partage pas cette idée de Julien Yombouno qui, selon lui, manque de pédagogie.

« Lorsque les décisions sont là, il faut d’abord prendre le temps, les analyser avant de les appliquer. Je pense que le travailleur qui travaille, qui est au poste et qui respecte ces heures de travail, pour qu’il soit viré à la banque, il faut qu’il soit consentant, parce que le virement a ses conséquences aussi. Donc ça demande une pédagogie avant l’application de la décision. C’est au travailleur de décider d’aller au virement ou de rester au billetage. Mais le ministre demande à tout le monde de se virer, on doit se demander pourquoi et on ne sait pas la réponse. Peut-être que c’est une décision qui est à l’avantage du travailleur, mais il faut qu’on lui explique. Dans ce cas de figure, il y a pas eu de communication. Pourtant, le virement ne s’impose pas. Le salaire d’un travailleur l’appartient, il fait ce qu’il veut avec, l’employeur paie et le reste n’est pas son problème. Il revient au travailleur de prendre une décision . Donc avant de prendre une telle décision, il faut que le travailleur soit informé à temps, qu’il soit sensibiliser et préparer moralement. Si tel n’est pas le cas, ça sera très difficile », a déclaré le syndicaliste.

Sélectionné pour vous :  Guinée forestière : 300 porcs géniteurs de race améliorée pour le secteur

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...