Sélectionné pour vous :  Inondation à Banakoroda (Kankan) : la population tient la société "Guiter" pour responsable

Nomination des membres du gouvernement: « Ça amène à s’interroger sur la raison réelle de la dissolution du gouvernement précédent » (Fodé Baldé)

Dans un décret rendu public mercredi, 13 mars 2024, le chef de la junte guinéenne a nommé les membres du gouvernement dirigé par Amadou Oury Bah. Il s’agit de 27 ministres et 2 secrétaires généraux. Depuis la publication de ce décret, des acteurs sociopolitiques ne cessent de réagir.

Interrogé par notre rédaction ce jeudi, 14 mars 2024, le responsable de la communication digitale de l’Union des forces républicaines (UFR), a émis des réserves :

« Ça amène à s’interroger sur la raison réelle de la dissolution du gouvernement précédent parce que à ce que je sache, le gouvernement précédent a été dissout par le fait qu’on a parlé du détournement des fonds. La preuve en est que lorsque le gouvernement a été dissout, les documents de voyage ont été retirés, des mesures drastiques ont été prises à leur encontre. Donc, aujourd’hui si une partie de cette équipe là est reconduite, il va falloir expliquer au peuple les raisons. Est-ce-que les faits qui leur sont reprochés n’ont pas été établis, ou bien est-ce qu’ils sont passés devant un tribunal compétent. Aujourd’hui, toujours est-il que les Guinéens attendent de savoir réellement de quoi il en est. S’assurer de leur probité morale, mais cette reconduction crée le doute quand à la poursuite de l’objet du retour à l’ordre constitutionnel en fin 2024 », nous a confié au bout du fil Fodé Baldé.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Inondation à Banakoroda (Kankan) : la population tient la société "Guiter" pour responsable
Laisser une réponse
Share to...