Sélectionné pour vous :  Éliminatoires Coupe du monde 2026: voici le calendrier du Sily national de Guinée

Mamou : une mère de famille retrouvée morte (Égorgé€) à Fello Bantan, son mari accusé d’en être auteur

Le drame s’est produit dans le quartier Petèl 2 , secteur Fello Bantan dans la commune urbaine de Mamou aux environs de 7 heures ce jeudi, 13 mars 2024. Selon nos informations, la victime qui est âgée d’une trentaine d’années et mère de 5 enfants, était en désaccord avec son époux depuis quelques mois.  Peu après la découverte de son corps sans vie, Mamadou Hira Camara le chef secteur de Fello Bantan a apporté  des précisions:

« Les enfants qui venaient de l’école ont  trouvé la victime couchée avec un petit seau. C’est en ce moment qu’ils sont allés me chercher pendant que j’étais couché et je me suis rendu sur les lieux. Arrivé sur place, je n’ai pas reconnu la personne automatiquement. Mais après l’avoir bien observée, j’ai dit c’est ma petite fille !  Mais avant ça, son époux était venu chez moi hier soi-disant qu’ils n’étaient pas d’accord. La victime s’appelle Mariama Camara et son mari répond au nom de Boubacar Barry. Vers 17 heures, le mari de la victime était venu pour brancher son  téléphone. C’est là où il m’a trouvé alors qu’il quittait chez le chef de quartier. Et il m’a dit que sa femme lui a appelé pour l’insulter, en disant que son amant est plus que lui. Que même la petite fille qui préparait pour lui  a  été renvoyée par sa femme. Moi aussi j’ai dit d’accord. Mais  je lui ai dit voilà ce que tu vas faire, il faut aller la chercher chez ses parents et écouter ce qu’ils vont te dire. Mais il m’a dit non qu’il n’ira pas parce que sa femme lui a déjà dit qu’elle ne l’aime pas. Après, on a appris qu’il est parti à Sabou la nuit sur invitation de son oncle. Et c’est aujourd’hui à partir de 7H40 que le corps de sa femme a été découvert. Donc, nous on n’accuse personne à part son mari puisque c’est lui qui menaçait la victime », a-t-il mentionné.

Sélectionné pour vous :  Elhadj Ibrahima au siège de la Coordination des Foulbhé et Haali Pular : « On va voir comment on va se comprendre »

De son côté, Thierno Baïlo Camara, le père de la victime a expliqué  les circonstances dans lesquelles il a appris cette nouvelle.

« C’est ce matin qu’on m’a appelé au téléphone en me disant d’aller voir que quelqu’un a été assassiné au bord de la route en allant vers chez la grand-mère de la victime. Mais je n’ai pas pris ça au sérieux. C’est entre-temps qu’un proche s’est précipité pour aller m’annoncer que c’est Mariama Camara qui a été assassinée à Fello Bantan. J’ai trouvé effectivement qu’elle a été égorgée et il y a du sang partout », a-t-il souligné.

 

Mamou, Saidou Kourouma pour Siaminfo.com

Laisser une réponse
Share to...