Sélectionné pour vous :  Kindia: un ressortissant de la sous-préfecture de Molota offre des infrastructures dont une école, une Mosquée et un marché à ses parents

Non assainissement du fichier de la fonction publique après 2 ans de transition : « Il y a un problème d’incompétence » (Abdoulaye Barry, syndicaliste) 

Le mouvement syndical guinéen est depuis quelques semaines en négociation avec le gouvernement sur plusieurs points de revendication dont le point nodal est le rehaussement à 100% de la valeur monétaire du point d’indice des travailleurs.

Une revendication qui peine à être satisfaite par le gouvernement guinéen. Dans ces négociations tripartites, la partie gouvernementale argue le fait que le fichier de la fonction publique est encore en assainissement, donc l’effectif des travailleurs n’est pas encore maîtrisé.

Interrogé sur le sujet ce lundi, 18 septembre 2023, le syndicaliste Abdoulaye Barry, président de la commission des négociations, côté mouvement syndical, a exprimé sa déception face à cet état de fait. Le syndicaliste parle d’ailleurs de problèmes d’incompétence des équipes chargées d’assainir le fichier.

« Il y a un problème d’incompétence. C’est sûr. Si pendant deux ans, la fonction publique n’est pas capable de dire ses effectifs aujourd’hui, c’est un problème. La fonction publique n’a qu’à faire recours au mouvement syndical guinéen, on va les aider en un mois. C’est très facile. Nous sommes aujourd’hui dans un monde purement digital », a-t-il martelé sur Espace FM.

Dans cette interview, le président de la commission des négociations du côté du mouvement syndical guinéen a expliqué les raisons qui motivent le mouvement syndical guinéen a campé sur sa position en réclamant 100% sur la valeur monétaire du point d’indice.

« Aujourd’hui, prenez un travailleur guinéen. Sur la valeur monétaire du point d’indice, il a 820 mille francs guinéens. Est-ce que ça c’est un salaire aujourd’hui ? Non, ce n’est pas un salaire. Pour nous aujourd’hui, il faut revaloriser les 820 mille à 100% pour monter à 1 million 640 mille francs ».

Sélectionné pour vous :  Fin des Bisbilles au sein de l'ANAD ? "Le linge sale a été lavé en famille", dixit Edouard Zotomou Kpogomou 

A noter que dans les négociations, la partie gouvernementale a proposé 12% sur la valeur monétaire du point d’indice sur les 100% demandés. Une proposition rejetée catégoriquement par les syndicalistes. Le mouvement syndical guinéen s’attend au moins au 35% qui sont appliqués au niveau de la sous région, selon le gouvernement.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...